Haut

Insultés, agressés, les urgentistes craquent!(Vidéo)

Insultés, agressés, les urgentistes craquent!(Vidéo)

Effectifs, sécurité, salaires : infirmiers et aides-soignants interpellent la direction de l’AP-HP. Une grève illimitée a débuté dans plusieurs services d’urgences, à Paris. Le personnel de ces hôpitaux réclame plus de renforts, une meilleure reconnaissance de leur travail, mais aussi plus de sécurité, alors que la violence s’intensifie au sein des urgences.
L’agression le 13 janvier de deux infirmières et d’une aide-soignante a particulièrement marqué les esprits, l’administrateur de garde ayant refusé d’accompagner les victimes porter plainte. De façon plus large, les grévistes réclament une reconnaissance de la spécificité de leur travail, avec l’octroi d’une prime mensuelle de 300 euros et plus de personnel pour faire face à la hausse de la fréquentation de services. Cette dernière a cru d’environ 3 % par an ces dernières années.
Patrick Pelloux, urgentiste et président de l’association des médecins urgentistes de France, est l’invité de « C à dire ?! ».
Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services