Haut

Indonésie / La victime d’un viol collectif sera bastonnée conformément à la charia !

Indonésie / La victime d’un viol collectif sera bastonnée conformément à la charia !

Une veuve de 25 ans violée par huit «justiciers» comme punition pour sa liaison avec un homme marié, subira l’humiliation additionnelle d’être bastonnée en public.

Les violeurs ont surpris le couple lorsqu’ils ont fait irruption dans la maison, située dans la province d’Aceh au nord du pays, et ils ont accusé la femme d’avoir eu des «relations sexuelles impropres» avec l’homme de 40 ans.

L’homme a été ligoté et battu pendant que la femme était violée à répétition, puis le couple a été aspergé d’eau d’égouts.

C’est seulement après que la femme terrifiée a été traînée au poste de police par ses agresseurs, et dénoncée pour avoir enfreint les règles strictes de la charia contre les relations sexuelles extra-maritales, qu’on a appris qu’elle avait été violée.

Trois des justiciers ont été immédiatement arrêtés et accusés de viol, pendant que les autres prenaient la fuite, mais cela n’a pas empêché la police de décider que la femme serait punie par la bastonnade pour avoir contrevenu à la charia.

«La femme et l’homme seront tous deux soumis à la bastonnade car ils ont contrevenu aux normes de la charia sur les relations sexuelles», a déclaré au Jakarta Globe M. Ibrahim Latif, directeur du bureau de la charia dans la province de Langsa.
Il a ajouté que le fait que la femme avait été violée ne sera pas pris en considération dans la détermination de la peine pour le crime religieux qu’elle a prétendument commis.

Il a indiqué que la femme et son compagnon ont avoué avoir eu des relations sexuelles à plusieurs reprises, même si l’homme est marié et a cinq enfants.

En vertu de la charia, la femme et son amant risquent jusqu’à neuf coups de bâton chacun, et le châtiment sera administré dans un lieu public.

Les trois violeurs arrêtés, y compris un garçon de 13 ans, auraient été passibles du même nombre de coups de bâton s’ils avaient été inculpés en vertu de la charia, mais ils ont plutôt été inculpés devant un tribunal pénal. Les cinq autres violeurs sont toujours recherchés. [  ]

Delit D'images
8 Commentaires
  • trannod

    Vive l’ISLAM……

    13 mai 2014 à 17 h 59 min
  • Le chaperon noir

    Je ne comprend pas comment certain pays peuvent être encore au stade du moyen âge …. C’est révoltant !!!

    17 mai 2014 à 0 h 53 min
  • derrous

    Faut-il vraiment être musulman pour ridiculiser l’islam au point d’inventer des châtiments que cette religion avait clairement dénoncés? La loi de l’islam a prévu, à titre dissuasif; cent coups de bâton (et non neuf) pour un acte de fornication légalement authentifié par quatre témoins oculaires (Sourate 24, verset 2) Allez jeter un coup d’oeil sur les versets 4, 6 et7, 12 et 13 de la même sourate pour mesurer la bêtise de ceux qui croient appliquer la loi de l’islam

    21 mai 2014 à 13 h 26 min
    • Phil

      Derrous, et tu crois que c’est sage et juste? Mais enfin, dans le monde civilisé, si un gars viole une fille ou une femme et si quatre témoins sont présents, leur devoir moral c’est de venir en aide à la victime et d’empêcher le viol ! et non pas de jouer aux voyeurs… C’est justement à cause des trucs insensés comme ça que les filles en Suède ne peuvent pas démontrer qu’elles se sont fait violer car la Suède applique cette loi bizarre des quatre témoins… pour les violeurs musulmans, bien sûr, car les Suédois de souche n’ont pas la « culture » du viol. Derrous, il serait temps de se réveiller !

      22 mai 2014 à 1 h 41 min
      • Alo

        Là, t’as rien compris Phil, la femme a était violée par les témoins oculaires, non pas par l’homme.
        La France n’a pas de lois contre cette pratique, généralement, les couples eux-même s’en chargent très bien tout seuls.

        23 mai 2014 à 6 h 50 min
  • sarra

    Phil, ce que veut dire Derrou je pense n’est pas ce que tu as compris !!
    Cette soit disant justice n’en est pas une et ces actes au noms de l’Islam me révoltent !
    Les lois de la charia ont été appliquées à une époque données et étaient soumises à plusieurs conditions avant d’être appliquées.
    Le viol est punis d’office on n’en parle même pas !
    Mais pour les 100 coups de bâtons dont parle derrous, je voudrai expliquer :
    Ces 100 coups sont administrés pour les personnes ayant commis un adultère et pour que ces coups soient administrés (à l’époque), il fallait que l’acte d’adultère soit prouvé : 4 témoins oculaires (réunis) devaient certifiés devant le juge avoir vu de leur propre yeux la pénétration entre les personnes jugées… D’où la difficulté de prononcer une telle sentence !!!!!
    Mais biensur, ceux qui ne veulent voir en l’Islam que la haine, l’y verront
    D’un autre côté, pour tous les gens ouverts d’esprit, je vous conseille de lire : Soufi, mon amour de Elif Shafak, un livre contemporain qui illustre parfaitement ce que représente l’Islam=religion=Dieu pour moi 🙂

    Bonne lecture !!

    22 mai 2014 à 16 h 46 min
  • myriam

    ces gens ne sont pas humains et vive le fn qui arrive a nous preservé de cett religion pourri qu’on veut nous imposé ici en France et partout dans le monde

    22 mai 2014 à 19 h 27 min
  • Mathieu Segaud

    Non, ce n’est pas une question d'”islam”, c’est une question de “religion au pouvoir”. Quand la France était la première fille de l’Eglise, que nos rois pompaient les papes, ça se passait pareil *. Alors arrêtez de nous croire meilleurs. Seule une Révolution nous a sorti de ce merdier.

    * pareil: on appliquait la loi du Livre, on avait pas la charia, mais on avait certainement pas la tolérance pour les femmes, qui n’étaient considérées au mieux que comme des enfants… on brûlait ceux qui ne croyaient pas en Notre religion, on tuait tout ce qui était différent…
    donc le commentaire de “choqué” qui aurait volontiers été esclavagiste si on n’avait pas aboli l’esclavage il y a 150 ans, non merci

    23 mai 2014 à 18 h 17 min
Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services