Index Portes Ouvertes 2018 – Toujours plus de chrétiens persécutés

Index Portes Ouvertes 2018 – Toujours plus de chrétiens persécutés

Voilà maintenant 17 ans que l’association Portes Ouvertes publie son Index mondial de persécutions des chrétiens, et 17 ans également que ledit index enregistre chaque année des chiffres en hausse. Aussi, personne ne s’étonnera vraiment que son édition 2018 relève de nouveaux records. Une escalade semble-t-il sans fin, et d’autant plus scandaleuse qu’elle se fait avec la complicité de médias occidentaux qui ont délibérément choisi de fermer les yeux sur ces crimes.

« En dessous de la réalité »

Disponible depuis mercredi sur le site https://www.portesouvertes.fr, l’index 2018 dresse en effet à nouveau un tableau accablant des persécutions antichrétiennes dans le monde. Ainsi, l’association protestante évalue-t-elle à 215 millions le nombre de chrétiens gravement persécutés. Tout particulièrement en hausse : le nombre d’assassinats. Selon Portes Ouvertes, en effet, au moins 3 066 chrétiens ont été tués en raison de leur foi entre le 1er novembre 2016 et le 31 octobre 2017. Ce qui représente une augmentation de 154 % par rapport à l’édition 2017 (1 207 morts) ! En même temps, relève l’index, au moins 1 922 chrétiens sont actuellement détenus dans le monde et près de 800 églises ont été prises pour cibles entre novembre 2016 et octobre 2017. Et encore, insiste l’association, ces chiffres ne concernent-ils que des faits « prouvés de manière certaine », et sont donc bien « en dessous de la réalité ».

L’islamisme, principale cause de persécution

Cela est particulièrement vrai pour la Corée du Nord qui, comme chaque année, arrive en tête du sinistre classement des 50 pays où les chrétiens sont les plus persécutés. C’est que, dans cet enfer stalinien, rappelle Portes Ouvertes, « la foi en Dieu est une entorse intolérable au culte rendu aux Kim ». Aussi, « des dizaines de milliers de chrétiens sont enfermés dans des camps de travaux forcés » et « nombreux sont ceux qui y meurent chaque année ». Mais, ajoute l’association, « nous ne pouvons pas en fournir la preuve ».

La frénésie antichrétienne du régime nord-coréen ne saurait cependant cacher le fait que « l’islamisme reste la principale cause de persécution des chrétiens ». Car, explique Michel Varton, de Portes Ouvertes France, « l’extrémisme islamique est l’un des moteurs de la persécution dans 40 des 50 pays de l’index ». Un « extrémisme » qui ne s’exprime pas seulement par la violence des groupes djihadistes, mais passe aussi « par la pression quotidienne (…) de la part de la communauté musulmane » qui « est souvent cautionnée et encouragée par les Etats qui se disent pays musulmans ».

Aussi retrouve-t-on fort logiquement derrière la Corée du Nord l’Afghanistan, la Somalie, le Soudan, le Pakistan (qui, avec 168 églises attaquées en 2017, reste le pays le plus violent à l’encontre des chrétiens) et bien sûr le Nigeria qui, à lui seul, enregistre les deux tiers des meurtres de chrétiens recensés par Portes Ouvertes !

Franck Deletraz – Présent

Partager

2 commentaires

  1. Derfel

    Heureux comme un musulman en France ! D’après vous, ou se trouve la religion de paix ? Je ne peux plus écouter ce discours sans colère.

Commentaires fermés