Haut

 « La Hongrie ne se retranchera pas derrière des blocs de béton et ne regardera pas ses femmes et ses filles se faire agresser le soir du Nouvel An »

 « La Hongrie ne se retranchera pas derrière des blocs de béton et ne regardera pas ses femmes et ses filles se faire agresser le soir du Nouvel An »

Viktor Orbán a utilisé son message annuel de Noël pour appeler les Européens à protéger leur culture chrétienne et a promis que la Hongrie ne «se retranchera pas derrière des blocs de béton» et ne regardera pas ses femmes et ses filles «se faire harceler le soir du Nouvel An».

« Le christianisme est une culture et une civilisation. Nous vivons dedans. Il ne s’agit pas de savoir combien de personnes vont à l’église ou combien prient honnêtement. La culture est la réalité de notre vie quotidienne … La culture chrétienne définit notre morale quotidienne », écrit le leader du Fidesz, dans un article publié dans Magyar Idők.

Orbán a visé les ennemis de sa politique, qui prétendent qu’il n’est pas chrétien s’il ne permet pas «à des millions d’extra-européenne à s’installer en Europe» selon le commandement «aime ton prochain comme toi-même» .

« Ils oublient la deuxième partie du commandement », a observé Orbán.

« S’aimer soi-même signifie aussi protéger tout ce que nous sommes et qui nous sommes. Nous aimer signifie que nous aimons notre pays, notre nation, notre famille, la culture hongroise et la civilisation européenne.  »

« Les bases de la vie européenne sont maintenant attaquées », a poursuivi le dirigeant hongrois, faisant allusion aux difficultés rencontrées par des pays comme la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, qui poursuivent des politiques de migration de masse et de multiculturalisme.

« Nous ne voulons pas que nos marchés de Noël soient renommés, et nous ne voulons absolument pas nous retrancher derrière des blocs de béton. Nous ne voulons pas que nos masses de Noël soient entourées de peur et de détresse. Nous ne voulons pas que nos femmes, nos filles soient harcelées dans la foule du Nouvel An  »

« Ils veulent que nous arrêtions d’être ce que nous sommes. Ils veulent que nous devenions ceux que nous ne voulons pas être. Ils veulent que nous nous mélangions à des gens d’un autre monde », a-t-il dit.

« Les nations libres d’Europe, les gouvernements nationaux élus par des citoyens libres, ont une nouvelle tâche: protéger notre culture chrétienne. »

« Pas pour les autres, mais pour nous-mêmes; pour nos familles, pour notre nation, pour nos pays et pour la «patrie de notre patrie» – pour la défense de l’Europe ».

Magyar Idők Via Fdesouche

Delit D'images
5 Commentaires
  • delienne

    Voila un politique qui ose dire la vrai vérité que beaucoup ne disent pas par manque de courage.Toujours
    cette pourriture de politiquement correct qui paralyse nos pauvres élites qui n’ont aucun courage et qui pensent plus à leur carrière qu’a leur pays dont ils n’ont rien à foutre. Des dhimmis.Soumis à une culture
    qui veut détruire la notre.Pauvre France.

    26 décembre 2017 à 10 h 53 min
  • Hilarion

    On attend le dirigeant politique qui tiendra ce langage en France.

    26 décembre 2017 à 11 h 55 min
  • DU PUYTISON

    Sans doute faut-il que les masses rejettent les médias que l’on nous impose et se fasses leur propre enseignement grâce à des journalistes, formateurs, informateurs, philosophes, historiens, éditeurs courageux et honnêtes. Mais ayons espoir, cela vient lentement et peut-être sûrement. Il est temps de rejeter les fausses idées soit disant humanistes “attrappe tout” et de conserver notre héritage d’essence chrétienne;

    26 décembre 2017 à 15 h 41 min
  • Robert

    Mr Orban doit etre le dirigeant de l’Europe!

    26 décembre 2017 à 15 h 59 min
  • MAX

    Non! Nos dirigeants ne sont pas soumis ni laxistes! Ce sont des corrompus! Il faut cesser d’etre aveugle. Il y a des dirigeants honnetes qui font leur travail comme VIKTOR ORBAN ce pour quoi ils sont payes et ils y a la vermine comme ceux qui islamisent nos nations en pietinant les valeurs du peuple et qui obeissent au plan KALERGI ou aux protocoles des sages de SION.

    26 décembre 2017 à 16 h 21 min
Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services