Haut

Hervé Cornara décapité pour cause de burn out!

Hervé Cornara décapité pour cause de burn out!

Yassin Salhi, l’assassin de Saint-Quentin-Fallavier, aurait agi « dans un mouvement de vengeance personnelle ». Cette phrase est apparue subitement hier sur les sites de RTL, TF1, du Figaro, etc.
RTL explique : « [La] tête avait été accrochée au grillage d’enceinte entre deux drapeaux islamistes… À l’époque, la piste terroriste ne semblait faire aucun doute. Le suspect, Yassin Salhi, arrêté dans la foulée, était connu des services de renseignement pour ses liens avec la mouvance salafiste. »
« À l’époque… », mais on s’était trompé. On avait tiré des conclusions hâtives. « Son geste était celui d’un timoré, d’un employé solitaire, susceptible et peu assuré, qui a accumulé les tensions et se sent humilié par ses supérieurs », explique le récent rapport d’un expert-psychiatre que l’on vient de livrer à la presse. Tout cela était à mettre sur le compte d’une « explosivité émotionnelle ».
Les tensions, la sensation d’être humilié, parfois, cela vous fait décapiter votre patron. Et même accrocher sa tête entre deux drapeaux islamistes, quand il vous a vraiment agacé. On devrait creuser un peu plus ces choses-là, au cours des entretiens d’embauche : « Et émotionnellement, vous êtes plutôt du genre explosif ? »
Le rapport a raison, le monsieur était sans doute susceptible. Mais pour quelqu’un de timoré et de peu assuré, il tenait assez fermement le couteau.

herve-cornara-presidait-l-association-de-son-quartier-et-militait-pour-ameliorer-le-cadre-de-vie-de-ses-voisins-photo-dr-elodie-castelli

Quant aux « motivations terroristes », RTL nous dit que l’expert-psychiatre reste « très prudent », concédant que « le crime s’inspire de la martyrologe radicale islamiste », mais ajoutant que le choix de la décapitation est en fait « destiné à marquer les esprits ».
Voilà. Tout est bien qui finit bien. Toutes les craintes se dissipent : ce n’était pas du terrorisme, mais du burnout. Un peu de Supradyn et ça repart. Sauf pour Hervé Cornara, évidemment.
Et quant à nous, il nous faudra quand même un graaaand verre d’eau pour avaler une si groooosse pilule. Qu’aurait-il fallu, en sus des drapeaux islamistes, des accointances salafistes, du « Allah Akbar » lancé aux pompiers et du selfie envoyé en Syrie pour prouver le caractère terroriste : une carte d’adhérent à Daech à jour de cotisation ?
Parce que ces actes sont individuels, il suffirait de trouver des éléments d’explication individuels pour éviter de les additionner entre eux : papa parti, maman dépassée, patron sévère, mauvais amis… Mais les facteurs psychologiques ne changent rien à la nature de l’acte. Peut-être, comme l’imagine Dino Buzzati dans sa nouvelle Povero Bambino!, Hitler est-il devenu ce que l’on sait parce que ses camarades l’appelaient « la laitue » et parce que sa mère ne l’aimait pas. Ses crimes n’en ont été pas moins commis au nom du nazisme.
Ce rapport, largement médiatisé, tombe à pic. À pic pour le gouvernement. À pic pour Yassin Salhi qui a adopté cette ligne de défense depuis le début, « contestant toute religiosité dans son passage à l’acte », et même « ne s’expliquant pas » que la tête de sa victime ait été retrouvée sur un grillage, avec deux drapeaux frappés de la « Chehada ». On ne saurait trop conseiller à Ayoub El-Khazzani, l’homme du Thalys, d’insister sur le peu d’aménité des contrôleurs à son endroit ou sur les valises encombrant péniblement le couloir ce jour-là, sans lesquels ils n’auraient jamais été, sa kalachnikov et lui, sujets à une telle « explosivité émotionnelle »…

Gabrielle Cluzel – Boulevard Voltaire

NB Et comme on ne s’en lasse pas! La vidéo avec les larmes du crocodile Cazeneuve!

Delit D'images
9 Commentaires
  • LAURENT

    On n’entend pas bcp les représentants des islamistes modérés de France…???…:-(((

    17 septembre 2015 à 11 h 42 min
  • Pascal Blaize

    Quelle mauvaise foi !…
    Pourtant il est clair que ce chenapan était un ouvrier martyr qui a simplement craqué.
    Un bien brave homme qui a été poussé à bout.
    Ce n’est pas de sa faute.
    Il était terrorisé, pas terroriste !…
    Je demande à ce qu’il lui soit rendu son couteau et qu’il soit libéré sur le champ… de mines.

    17 septembre 2015 à 13 h 23 min
  • Bertam

    Je sens que je vais faire un burnout de citoyen dans pas très longtemps …
    Suis-je bête, les mentions “suicide altruiste” et “burnout” sont réservés aux exogènes, dans mon cas je serai accusé d’être un monstre.

    17 septembre 2015 à 15 h 58 min
  • Trannod

    Rtl et CON sort…….vraiment des pourris….c’est vrai faut pas critiquer les futurs électeurs de la Gauche….

    qui tue….. les sectaires de cette secte …pas religion….
    car si tous les Musulmans ne sont pas Islamistes
    tous les Islamistes sont Musulmans…..cherchez l’erreur

    18 septembre 2015 à 11 h 35 min
  • SEURET

    Bonjour
    Comme je suis bête car je n’ai pu faire que l’X, je me pose la même question depuis 40 ans.
    Pour que nous soyons frappés d’une telle invasion migratoire en plus de ce que notre pays a déjà subit depuis 1970 en gros et que beaucoup en connaissaient les funestes conséquences……il y a de nombreux écrits très pertinents mais mis au placard sur ce sujet primordial et pour cause !!! s’agit -il d’un complot orchestré par un groupe d’individus voulant changer le monde : 1984 de G.ORWELL ? s’agit-il d’un phénomène d’auto destruction spécifique à l’espèce humaine ? s’agit-il d’un humanitarisme délirant (maladie socialo_marxiste mentale) pour accélérer la destruction irréversible de la planète comme le dit Nicolas HULOT ou tout simplement un phénomène cosmique cyclique comme celui de la disparition dinausores ?
    Si quelqu’un peut m’expliquer … Merci

    18 septembre 2015 à 13 h 16 min
      • Bertram

        @SEURET

        Pour comprendre qui et pourquoi lire :
        La fondation Bertelsmann et la gouvernance mondiale… de Pierre Hillard
        L’Amérique assassinée… de Philippe Vermont
        Histoire secrète de l’oligarchie Anglo-Américaine… de Carroll Quigley qui en faisait partie…

        Vous saurez qui dirige le monde, qui dirige les USA et qui dirige l’Europe, bien dissimulé derrière ce que vous pensez être un gouvernement. Après ces trois livres vous serez incollable sur la question et plus aucun politique ou militant gauchiste ne pourra vous tenir tête.

        Je peux vous proposer d’autres livres retraçant les sévices mondiaux de cette oligarquo-synarchie au travers de l’histoire de ces 120 dernières années, mais avec ces trois livres vous avez tous les noms et pédigrées des sociopathes qui sont nos réels gouvernants de droit divin.

        18 septembre 2015 à 19 h 02 min
        • LAURENT

          Merci pour vos infos…:-)))

          19 septembre 2015 à 12 h 24 min
  • Roban

    ” l’expert-psychiatre reste « très prudent », il ferait bien de changer de métier !

    19 septembre 2015 à 11 h 20 min
Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services