Harcèlement LGBT contre Marie-Claude Bompard!

Harcèlement LGBT contre Marie-Claude Bompard!
Download PDF

En août 2013, Marie-Claude Bompard, maire de Bollène, avait refuser de célébrer le “mariage” entre deux femmes car cela lui posait un douloureux problème de conscience, laissant une de ses adjointes accomplir cette parodie. Alors qu’une enquête préliminaire pour « discrimination dans l’application de la loi en raison de l’orientation sexuelle » avait été classée sans suite par le parquet, une association LGBT pompeusement baptisée “Mousse : les justiciers LGBT” relance cette affaire devant le tribunal correctionnel dans le but précis de s’en prendre à la liberté de conscience des maires : “Aujourd’hui, l’association Mousse (qui se donne comme surnom « Les justiciers LGBT ») décide d’exercer les droits de la partie civile à l’encontre de la maire de Bollène. L’avocat de Mousse, Etienne Deshoulières, nous explique : “On dispose de trois ans pour agir en justice. Il fallait agir avant le 23 août, autrement Marie-Claude Bompard n’aurait plus pu être jugée.”

La voilà donc citée devant le Tribunal correctionnel de Carpentras « du fait de son refus de marier un couple homosexuel et de sa déclaration indiquant qu’elle ne marierait aucun couple homosexuel en sa qualité d’officier d’état civil ». L’enjeu du procès repose d’ailleurs en grande partie sur ce second point. Selon Etienne Deshoulières, « il va pousser les autres maires qui brandissent leur liberté de conscience à se demander s’ils ne commettent pas un délit qui relève du pénal ».

Marie Claude Bompard avait justifié ses choix à l’époque via un communiqué de presse : “Je leur ai donc affirmé que j’étais moi-même dans l’impossibilité de procéder à cette cérémonie, et qu’il m’est également impossible de déléguer mon pouvoir et ma responsabilité à un conseiller municipal.
Je leur ai réaffirmé mon attachement au mariage, union d’un homme et d’une femme, qui a pour première finalité l’accueil et l’éducation d’enfants, dont la conception relève, naturellement de l’altérité sexuelle des époux.

Avec la loi Taubira, les maires réfractaires sont aujourd’hui sous la menace de sanctions lourdes, disproportionnées et illégitimes. Pourtant, la liberté de conscience est garantie par notre Constitution. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que François Hollande avait déclaré « il y a toujours la liberté de conscience », lors du congrès des maires, à l’automne 2012, porte de Versailles. C’est en ce sens que j’ai écrit, ce matin, à Manuel Valls, ministre de l’intérieur.

Aujourd’hui, le respect de mon droit constitutionnel est bafoué. Depuis samedi dernier, les pressions se succèdent : pression médiatique, pression politique (notamment de la part du parti au pouvoir), pression administrative, pression judiciaire, puisque j’ai appris qu’une enquête préliminaire avait été ouverte, à la demande de la Chancellerie. Des gendarmes se sont d’ailleurs présentés en mairie de Bollène cette après-midi, exigeant une copie du dossier de mariage.

Ne pouvant m’opposer à l’application de la loi sur le territoire de ma commune, j’ai, par ailleurs, demandé à monsieur le Préfet de Vaucluse, en tant que représentant de l’État, de procéder lui-même à cette cérémonie ou de désigner une personne de son choix, comme le prévoit l’article L2122-34 du Code Général des Collectivités Territoriales.

Cette proposition a été refusée, montrant ainsi que l’État préfère que les cérémonies n’aient pas lieu, afin de mieux trainer les maires réfractaires devant les tribunaux ! Outre la destruction du mariage et de la famille, un des objectifs de la loi Taubira est clairement d’écarter les maires libres, réfractaires au Système. Nous en avons un exemple flagrant aujourd’hui, à Bollène (…)

Pour ma part, et avec les nombreuses personnes qui m’ont soutenue, avec de nombreux élus, je continuerai à prendre une part active aux actions organisées afin que la liberté de conscience soit reconnue et mise en œuvre.”

Lu sur Salon beige

Partager

5 commentaires

  1. Alain

    Ces contraintes absurdes nous amènent dans le mur, le mur “des cons”; cette loi scélérate ne fait qu’amplifier les déchets de notre société; ce gouvernement, sous l’impulsion de “François 1er” n’a rien fait de bien à la France sinon que la détruire, les canailles s’encouragent avec les différents textes pondus par notre ancienne garde des sceaux; au lieu de construire des prisons elle libérait les détenus et donnait son impulsion à tous les parquets; aujourd’hui enfin Mr. Vals s’est rendu dans une prison et a mesuré l’ampleur des précédentes conneries. Un désastre. Enfin, voila une femme qui n’aimait pas la France puisqu’elle demandait (pas toujours dans le calme il n’y a qu’a voir certaines archives) l’indépendance avec sa Guyane natale et à qui l’on a confié ce pouvoir régalien “Ministre de la Justice”. Ce “François 1er” est toujours prêt à sacrifier la France pour obtenir des voies, il devra répondre un jour de tous ses mensonges, ses trahisons,etc… Je soutiens Mme Marie Claude Bompard, un mariage est seulement pour un homme et une femme qui fonde un foyer. Par contre il faut que les homosexuels possèdent les mêmes droits que les hétéros. Dans quelques années nous aurons de nombreux jeunes adultes qui demanderont qui sont ses vrais parents, qui est sa mère “porteuse”, et pourquoi elle l’a vendu. Nous fabriquons des malheureux pour seulement le plaisir de certains adultes et la soif du pouvoir à tout prix pour des décérébrés. Bravo Mme Bompard.

  2. Nicolas

    1- Bravo !
    2- ne réagissons pas C si le gang au pouvoir ne faisait que réagir
    Le gang, C le précédent, a été installé au pouvoir dans cet objectif
    Taubira n’a pas été choisie par Hollande
    Elle a rempli sa feuille de route et s’est retirée au profit d’Urvoas, lui aussi coopte par les commanditaires du gang actuel
    Belkacem remplit sa feuille de route point par point
    Le Foll aussi, destructeur de notre agriculture “que la France ne soit pas auto-suffisante”
    Etc… Etc …
    Les tres dangereux (on voit moins, avec leurs manœuvres de diversion) Le Drian, Cazeneuve, Valls
    Se rajoute Cosse …
    Etc … Etc …
    Je ne sais pas, parmi nos destructeurs enragés , qui est plus élevé en grade chez les vrais commanditaires
    Je ne parierais pas sur Hollande, il n’est
    qu’une apparence

Commentaires fermés