Les habits verts de Maurice Genevoix

Les habits verts de Maurice Genevoix

Mais arrêtons là. Il serait vain de tenter un résumé convaincant de la biographie très fouillée de Jacques Tassin, qui a eu le privilège de travailler à partir des archives de l’auteur. De la Sologne au quai Conti, d’un habit vert à l’autre, se promener à travers le siècle en compagnie de Maurice Genevoix n’est pas une vaine expérience. Jusqu’à ces derniers mots tracés sur son bureau, juste avant sa mort : « Un peu de rouge autour du bec, un peu de jaune au bord des ailes. Et soudain, c’est la poésie. » Peu de temps avant, le combattant héroïque de 14 avait confié : « Et dire qu’il va falloir quitter tout cela ! » Tenir à la vie comme à un chardonneret, dont on ne peut éviter l’envol…
  • Maurice Genevoix, par Jacques Tassin, collection Qui suis-je ? Editions Pardès.

 

Pierre Saint-Servant – Présent

Partager