Guy Bedos n’avait pas bien compris Mai 68 (Vidéo)

En 1976,  Bernard Pivot, entouré de Michel Jobert, Claude Mauriac  et Philippe Ragueneau, s’entretient avec Guy Bedos à l’occasion de la sortie de son autobiographie “Je craque”, lequel évoque les évènements de mai 1968, avouant qu’au départ il n’a pas bien compris ce qui advenait. Il dit avoir vécu cette période du côté des saltimbanques et trouve qu’alors, les acteurs se sont mis à parler comme des hommes politiques et se moque d’eux… Savoureux!

Partager

2 commentaires

  1. Lee

    Page 340 des Mémoires de JMLP sur Bedos:
    « Sot, vulgaire, suffisant, la haine idéologique transpire par tous les plis de son visage.Ses lèvres où s’imprimer un mépris dominateur lâchent un vent de paroles insanes, c’est une bouche en cul de poule qui pète. »!
    Fin de citation.
    Que dire de plus éloquent! Merci Jean Marie!

Commentaires fermés