Haut

Gobee.bike quitte la France après la destruction de ses vélos en libre-service (Vidéo)

Gobee.bike quitte la France après la destruction de ses vélos en libre-service (Vidéo)

C’est avec tristesse que nous annonçons à notre communauté la fin du service Gobee.bike en France, prenant effet immédiat. Ce fut une décision extrêmement difficile à prendre, car nous pensions véritablement pouvoir offrir un nouveau service de transport intelligent à toute notre utilisateurs. Et cette décision est décevante et frustrante pour toute l’équipe Gobee, qui a travaillé sans relâche et avec passion du début à la fin pour que ce projet soit une réussite.

Comme vous le savez peut-être, le 9 janvier dernier, nous avons été contraints de mettre fin à notre service dans trois villes : Lille, Reims et Bruxelles. Dans d’autres villes où nous étions présents, nous avions encore de l’espoir et nous ne voulions pas baisser les bras, en voyant que le nombre de courses à Gobee était en augmentation.

Mais ces efforts n’auront pas été suffisants.

Sur les mois de Décembre et Janvier, la destruction en masse de notre flotte s’est amplifiée en devenant le nouveau passe-temps d’individus, le plus souvent mineurs, encouragés par des contenus largement diffusés et partagés sur les réseaux sociaux (vidéos Youtube, vidéos Instagram, groupes Facebook etc.). Au total, ce sont plus d’un millier de vélos qui ont été volés ou privatisés, près de 3 400 vélos endommagés, environ 280 dépôts de plainte enregistrés auprès de la Police et près de 6 500 réparations effectuées par nos agents sur le terrain et nos partenaires de réparation.

Cela a été difficile pour toute l’équipe de reconnaître que la mauvaise intention de quelques uns pouvait détruire un projet si prometteur. Cette situation ne permet pas de poursuivre notre activité et nous n’avons pas d’autre choix que d’arrêter le service au niveau national.

En quatre mois, nous avons accompli de très belles choses. Nous voudrions remercier chacun d’entre vous qui nous a soutenu lors de ce projet.

Vous remercier, vous, nos utilisateurs pour les milliers de messages de soutien et pour les centaines de milliers de balades sur nos vélos verts ! Merci pour votre confiance et votre patience durant ces moments difficiles.

Nous remercions nos partenaires d’avoir vu en ce projet l’opportunité de sensibiliser l’opinion sur un sujet aussi important que l’évolution de la mobilité urbaine.

Nous remercions les équipes Gobee.bike de chaque ville et de chaque pays dans lesquels nous étions présent. Peu importe la distance, nous étions tous unis par la même conviction qu’ensemble nous pourrions révolutionner la mobilité par l’innovation.

Nous remercions les Forces de l’ordre françaises qui nous ont soutenu au niveau national pour protéger notre flotte, ainsi que les administrations des villes avec qui nous avons travaillé afin d’améliorer le service, et qui ont ouvert la porte à un service innovant dirigé par des entrepreneurs français.

Gobee.bike est née de notre passion commune pour la mobilité. Nous vous encourageons à continuer de partager ces valeurs propres au vélo en libre service et à Gobee.bike : liberté, communauté et innovation !

Des valeurs qui nous ont porté aussi loin et qui ont donné vie à ce merveilleux projet.

Gobee-bye !

L’équipe Gobee.bike

 

 

PLUS D’INFORMATIONS – Q&A

En bref, que s’est-il passé ?

Nous avons démarré ce projet le 5 Octobre 2017 à Lille. Par la suite, nous avons lancé notre activité dans sept autres villes d’Europe. En quatre mois, 60% de notre flotte a été détruite, volée ou privatisée. L’ensemble du projet européen n’était donc plus viable.

Mais… Votre solution fonctionnait-elle ?

Nous pensons que c’est le cas. En quelques mois, nous avons rassemblé autour de notre service plus de 150 000 utilisateurs en Europe, obtenu une très belle couverture média et reçus de nombreux messages de soutien de nos utilisateurs en direct ou sur les réseaux sociaux. En France, nos utilisateurs ont passé en moyenne 12 minutes sur nos vélos et ont parcouru 448 121 km depuis notre lancement. Félicitations aux parisiens qui ont parcouru ensemble l’équivalent de 100 fois la distance du Tour de France, ou autrement dit 11 fois le tour de la Terre… Pour une émission totale de 0 CO2… Beau travail !

Êtes-vous parvenu à arrêter les responsables de ces actes de vandalisme ?

Les Forces de l’Ordre ont réussi à en arrêter certains, pris en flagrant délit. D’autres ont été arrêtés grâce à la géolocalisation de nos vélos. Certaines enquêtes sont toujours en cours. Nous les avons poursuivi en justice afin qu’ils soient jugés pour leurs actes.

Qu’allez vous faire des crédits et des cautions ?

Nous rembourserons tout le monde. C’est aussi simple que cela.

Que va devenir votre flotte ? Les vélos vont rester dans les rues ?

Nous avons récupéré par nos propres moyens notre flotte de vélos dans les rues. Si jamais d’autres vélos devaient apparaître pour une quelconque raison, nous avons mis en place des partenariats et accords avec des tiers : mairies, associations et ferrailleurs, pour qu’ils puissent librement les récupérer.

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services