Haut

Au Ghana, les femmes enceintes prennent des pilules pour éclaicir la peau de leur bébé… (Vidéo)

Au Ghana, les femmes enceintes prennent des pilules pour éclaicir la peau de leur bébé… (Vidéo)

Depuis quelques mois, des pilules qui circulent clandestinement au Ghana suscitent l’inquiétude de la Food and Drugs Authority (FDA) du Ghana. Destinées aux femmes enceintes qui espèrent donner naissance à un bébé à la peau claire, cette étrange tendance serait dangereuse pour la santé. “Nous voulons que le grand public sache que la FDA n’approuve aucun produit comme un comprimé ou une pilule voué à éclaircir la peau d’un enfant à naître”, a déclaré à la BBCEmmanuel Nkrumah, chef du Département Cosmétique de la FDA. Les autorités sanitaires craignent notamment l’apparition de malformations congénitales, ainsi que des dommages au niveau des membres et des organes internes. De surcroît, ces comprimés ne garantissent en aucun cas l’obtention de l’effet escompté, alerte le gouvernement ghanéen.

Toute entreprise ou individu qui commercialise ces pilules sera arrêté et poursuivi en justice, avertit le gouvernement de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Une autre mode fait rage au Ghana chez les femmes enceintes qui souhaitent que leur bébé naisse avec la peau plus claire : elle consiste à se masser le ventre avec des crèmes dépigmentantes. Cette pratique est également dangereuse, car ce type de crème peut entraîner des cas d’allergie qui se manifestent le plus souvent par des gonflements de la peau et des éruptions cutanées.

En Afrique de l’Ouest, 70% de femmes adeptes de crèmes éclaircissantes

Comme le rappelait le New York Times en 2016, le phénomène de blanchiment de la peau est très répandu en Afrique, notamment dans la région Ouest du continent, où 70% des femmes auraient déjà utilisé des crèmes pour s’éclaircir la peau. En 2016, la FDA du Ghana s’est engagée dans une lutte active contre le blanchiment de la peau en instaurant une législation qui interdit l’introduction de tout produit contenant de l’hydroquinone, une poudre blanche inodore présente dans la majorité des produits dépigmentants. Les publicités n’ont cependant pas été supprimées et de nombreuses crèmes et lotions éclaircissantes sont encore disponibles sur le marché, souligne le magazine Le Point.  (…)

Source

Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services