Fini le papier-bulle, voici le papier-algues!

 C’est notoire: les Japonais ont la passion des emballages et il n’est donc pas surprenant que ce soient trois d’entre eux qui aient inventé le successeur du papier-bulle. C’est ainsi que ce jeune trio vient de remporter le prestigieux prix, organisé par la marque. Ils proposent ainsi d’utiliser des algues comme protection. Ces inventeurs se servent en fait l’agar-agar très utilisé dans la cuisine asiatique pour son pouvoir gélifiant et qui a aussi pénétré les placards européens. Cette poudre provient d’algues rouges appartenant aux familles des Gelidiacées.(Gracilaria ou Gelidium).

L’agar-agar peut se présenter sous forme de fibres ou de poudre. Ce gélifiant neutre au goût peut être mélangé à de nombreux ingrédients. L’agar-agar est insensible aux enzymes protéolytiques et à la température, ce qui permet des usages qui seraient impossible avec la gélatine. Il est économique car s’utilise à petite dose.

Partager