Haut

La fabrication de la cervoise! (Vidéo)

La fabrication de la cervoise! (Vidéo)

La cervoise, boisson des Gaulois On a longtemps crut que les Égyptiens avaient été les premiers à fabriquer de la bière. Or, des découvertes successives ont montré que le Moyen-Orient ancien avait connu ce breuvage. L’antique civilisation sumérienne nous a légué les premières traces écrites concernant la bière connues à ce jour : des textes gravés en caractères cunéiformes sur des tablettes d’argile, remontant à plus de six mille ans, attestent que parmi les victuailles des festins, la bière était omniprésente.
Mais il est vraisemblable que les origines de ce breuvage sont encore plus anciennes .

La bière a dû apparaître, en effet, à l’âge néolithique, dès que les premiers hommes ont commencé à récolter les céréales et à les conserver pour une consommation ultérieure. Par la cuisson des graines et leur fermentation dans l’eau, l’homme des cavernes a pu produire une boisson à la fois nourrissante, désaltérante et se conservant facilement.

Appelée Sikaru et fabriquée généralement à partir d’orge, la boisson que consomment les Sumériens est déjà un produit complexe. Les Égyptiens montrèrent très tôt une dilection pour “le vin d’orge”, qui fut leur boisson nationale. Les techniques de fabrication utilisées à l’époque, décrites sur les fresques de monuments et sur des papyrus, consistaient à broyer en farine les céréales (orge, millet, épautre –› variété de blé), puis, additionnées d’un peu d’eau, à former des pains avant d’être cuites au four, permettant ainsi de les conserver et de les transporter.

À la même époque, à l’autre bout du monde, les Chinois connaissent également la bière et sont, techniquement, bien plus avancé que les civilisations se trouvant sur les bords de la Méditerranée. Le Tsiou, comme ils l’appellent, est une boisson à base de millet, bien clarifiée et ayant achevé sa fermentation. Il ne s’agit déjà plus de pain liquide, mais d’une liqueur enivrante. Les civilisations grecques et romaines n’accordèrent pas la même faveur à la bière que les Égyptiens qui la leur avaient fait connaître. Elles vont être les premières cultures à se détourner de la bière, au profit du vin, symbole du sang du Christ dès le début de la chrétienté.
C’est pourtant, sous l’influence de Rome que la bière fut introduite dans la péninsule ibérique, et qui sera à l’origine de la diffusion de la bière en Gaule.

Les Germains l’adoptèrent au Ier siècle avant notre ère. Ils la fabriquaient avec de l’orge, du froment ou de l’avoine malté et l’aromatisaient avec du miel ou du gingembre. Ils en transmirent l’usage aux pays du nord, qui en firent leur boisson exclusive après le IIIe siècle après J.C. À l’époque, on ne parlait pas de bière, mais de cervesia (“cervoise”).
Ce terme évoquait la Ceresis vitis (“vigne de Cérès”) et faisait référence à la légende selon laquelle Cérès, déesse des moissons et des céréales, aurait découvert la boisson et en aurait fait bénéficier les peuples dont les terres ne se prêtaient pas à la culture de la vigne.
La cervoise était donc appréciée des Gaulois. La popularité qu’elle allait connaître tient notamment, à la crainte des maladies que pouvait provoquer la consommation d’eau de mauvaise qualité. Par sa fabrication, la cervoise apparaissait donc comme une boisson sans risque. De ce fait, elle s’intégra à l’alimentation quotidienne. La préparation ressemblait fort à celle des Anciens.
Toutefois, la brasserie progressa. Aux Gaulois revient le mérite d’avoir inventé le foudre et le tonneau en bois. Le premier était réservé à la fermentation et à la maturation, le second à la conservation et au transport.

Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services