Exclu Délit d’images/Contes pour enfants: Lilin refuse de lire!

Exclu Délit d’images/Contes pour enfants: Lilin refuse de lire!

Vous ne l’aviez peut-être point remarqué mais Délit d’images vous propose aussi une rubrique intitulée Allonzenfants, à destination de ses amis les plus jeunes. Désormais, notre site y publiera régulièrement, et en exclusivité, Les contes pour enfants de Flonflon Pacotille, illustrés par un autre enfant: David Miège.

Linlin a six ans. Comme il habite la campagne, il est dans la classe de Madame Laurence depuis qu’il en a trois. Dans cette école, chaque instituteur s’occupe de plusieurs classes à la fois. Les élèves sont donc mélangés et certains élèves ont appris à lire très tôt, en écoutant les leçons faites aux plus grands.

Linlin est un petit garçon très sage et très doux mais la lecture ne l’intéresse vraiment pas, il veut compter pour devenir compteur…

On a beau lui expliquer que les métiers où l’on doit compter s’appellent mathématiciens, comptables, informaticiens… Et que les compteurs servent à compter l’eau, le gaz et l’électricité, les kilomètres… Lui veut compter, uniquement compter, pour avoir le plaisir de compter.

D’ailleurs, il sait déjà compter jusqu’à 153 286.

En fait, Linlin adore qu’on lui raconte des histoires et il pense que s‘il sait lire, ses parents ne lui en liront plus jamais. Alors, il s’obstine.

Il refuse même de reconnaître les lettres. L’alphabet est son ennemi. Dès qu’il en aperçoit un, il ferme les yeux.

Inquiets, ses parents l’ont pensé malade. Madame Laurence les a rassurés: «Un enfant qui veut lire: lit et Linlin ne devrait plus tarder. Cet enfant est plein de surprises.»

En classe, Linlin est très attentif : il écoute tout. C’est ainsi qu’il sait beaucoup de choses.

Il adore l’Histoire de France, les cours sur les animaux et les fruits et légumes, sans parler des leçons de vocabulaire: il adore les mots, surtout, les mots compliqués.

Il se gargarise de mots, jusqu’à en faire des phrases qu’il ne comprend pas lui-même.

« Subtil l’iconoclaste rapine des  stridulations.»

Très doué en chant, il invente aussi des chansons du même genre qui font beaucoup rire ses amis.

Linlin écoute tout et retient tout: il a une mémoire extraordinaire.

Ce qui lui plait le plus, c’est l’écologie et il a découvert les phatalates…  ces horribles méchants poisons qui se glissent dans de très nombreux plastiques.

Déjà le mot lui fait peur, tant il est hideux.

Avec le terme phtalate, il a découvert celui de nocivité qui signifie danger.

Linlin s’intéresse aussi beaucoup à la nutrition et sait que les sucres et le gras sont les ennemis de sa santé.

Contrairement a beaucoup de ses amis, il n’aime pas le chocolat, il préfère les gressins.

Un jour que Loulou, sa petite sœur, revient fièrement, brandissant un cadeau, qui n’est autre qu’un pot de Nutella, gourmandise qu’elle vient de découvrir chez son amie Sidonie, Linlin lui arrache des mains, sous le regard ébahi de ses parents.

Il tourne et retourne le pot, le regarde longuement, puis s’écrie : «huile de palme, noisettes 13 %, cacao maigre 7,4%,  lactosérum en poudre, émulsifiant, lécithine de soja, vanilline… 31,6 grammes de gras pour 100 grammes, 57,6 grammes de sucre! Mais tu vas t’empoisonner!”

Pour sauver sa soeur, qu’il pense être un grand danger, il a lu attentivement toute la composition sur l’étiquette au dos du pot.

Et c’est ainsi que toute sa famille a découvert que Linlin savait lire! Et probablement, depuis longtemps…

Quel mignon cachottier!

Flonflon Pacotille

Dédié à My Nykole

 

Partager