1 commentaire

  1. brennou

    N’ oublions pas que depuis le Moyen-Âge, et jusqu’au XIXe siècle dans le Midi de la France, le marché s’arrêtait à midi et que tous les invendus restaient sur les étals, au bénéfice des pauvres et des communautés religieuses. Les paysans ne pouvaient ramener chez eux des produits apportés pour la vente et qui leur seraient restés. Les produits de même nature devant être présentés de la même façon sur le même marché, ceci explique, entre autres, la multiplicité des fromages en France, chaque marché ayant son imagination, et la science de la découpe bouchère. La charité y trouvait son compte, le gaspillage était limité et la concurrence, sans être niée, encadrée et tempérée.

Commentaires fermés