Haut

Et si on liquidait la Française des jeux? (Vidéo)

Et si on liquidait la Française des jeux? (Vidéo)

Bruno Le Maire est ravi : depuis le 7 novembre, les petits porteurs peuvent enfin acheter des actions de la Française des jeux. Organiser et ponctionner les jeux d’argent, il est vrai qu’on peut difficilement concevoir cela comme une mission fondamentale de l’État. Mais plutôt que de privatiser cette entreprise, pourquoi ne pas imaginer tout simplement de la liquider ?
Le meilleur moyen d’en finir avec les problèmes d’addiction aux jeux d’argent, qui touchent de plus en plus de personnes depuis quelques années, c’est peut-être tout simplement d’arrêter de produire et de vendre ces tickets à gratter, qui font figure d’« impôt sur la fortune des pauvres » selon l’Observatoire des inégalités.
Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services