En finir avec Onfray, du déni de Bataille à la boboïsation ambiante

En finir avec Onfray, du déni de Bataille à la boboïsation ambiante

“Contre-philosophe” anti-système, Michel Onfray est entièrement dans le système. Adoubé partout, il phagocyte l’espace laissé vacant d’une époque (post-moderne) à bout de souffle et à court d’arguments. En finir avec Onfray propose une critique philosophique et stylistique qui retrace la genèse de l’escroquerie intellectuelle d’Onfray par rapport à Georges Bataille (mutilations, falsifications, attaques sous la ceinture, de toutes sortes, depuis vingt-cinq ans environ).
L’ouvrage convoque notamment Ortega y Gasset, Roland Barthes, Shmuel Trigano et Jean-Michel Heimonet pour démontrer que derrière la gouaille d’Onfray, son esprit frondeur, se cachent des arguments d’une incroyable superficialité, répétitivité et rusticité, qui ne font qu’alimenter la massification et la boboïsation ambiantes

Partager