Haut

Église et immigration : le grand malaise de Laurent Dandrieu

Église et immigration : le grand malaise de Laurent Dandrieu

Dans cet ouvrage, Laurent Dandrieu dénonce le discours actuel du pape et des évêques sur la question de l’immigration : rappelant les impératifs de charité chrétienne, ils occultent la dimension politique du problème des migrants. Au risque du simplisme…
« Le chrétien laisse venir tout le monde », dit le pape François. Pendant que l’Europe, qui n’a déjà pas réussi à intégrer les précédentes générations d’immigrés, est soumise à un afflux de migrants sans précédent, l’Église catholique, plus que jamais, martèle l’unique impératif de l’accueil, donnant l’impression de se faire complice de ce que le pape lui-même a qualifié d’« invasion ».
Écartelés entre leur fidélité à l’Église et le légitime souci de protéger leur identité et leur civilisation, beaucoup de catholiques ressentent un malaise croissant. Plus largement, les populations européennes sont de plus en plus heurtées par un christianisme qui semble leur dénier le droit à la survie.
Cette incompréhension est-elle une fatalité ? L’Église est-elle condamnée à être prisonnière de la « culture de la rencontre » tant vantée par le pape, au risque de livrer le continent au chaos sans profit pour les migrants eux-mêmes ? Ou bien existe-t-il une autre voie, qui permette de réconcilier les impératifs de la charité authentique et la défense de la civilisation européenne ? C’est à ces questions que répond ce livre.

Laurent Dandrieu est rédacteur en chef des pages « Culture » de Valeurs actuelles, pour lequel il suit également l’actualité religieuse. Il est l’auteur de plusieurs livres dont Woody Allen, portrait d’un antimoderne (CNRS Éditions), Dictionnaire passionné du cinéma (Éditions de l’Homme nouveau) et La Compagnie des anges. Petite vie de Fra Angelico (Éditions du Cerf).

Delit D'images
4 Commentaires
  • SEURET

    Si l’église avait favorisé l’éveil spirituel dans son évangélisation, il n’y aurait pas eu besoin de la mêler à la politique, car les humains auraient transcendé leur état matérialiste donc empreint de jalousie de pouvoir de domination etc… or elle a totalement échoué en s’appuyant sur la politique (Richelieu Mazarin etc..). Donc il a fallu créer des lois pour que les peuples sauvent leur civilisation leur culture leurs avancées psychospirituelles émergentes … Donc le Pape fait fausse route ainsi que les évêques sur le problèmes des migrants et de l’immigration qui vont détruire une civilisation qui pouvait tout en restant laique à une élévation de conscience. En tant que chrétien je ne peux malgré tout ne pas suivre le Pape !

    5 janvier 2017 à 19 h 37 min
    • brennou

      … ou quand la confusion règne dans les esprits !
      Il ne faut pas confondre l'”innimicus”, l’ennemi personnel qu’à l’instar de St François d’Assise (ce qui n’est pas facile), il nous faut aimer en ce qu’il développe en nous l’humilité, et l'”hostis”, l’ennemi temporel que nous devons combattre “temporellement” par charité envers nos proches.
      Le Christ a défini les deux chemins de l’autorité, dont la source commune est Lui-même. Le Souverains, quelque soit sa forme, est responsable de la société qu’il gouverne, en y protégeant la morale telle que l’expose l’Église à partir des commandements divins. Même si il peut et doit se mettre sous la protection et l’inspiration divines, les moyens dont il use sont strictement temporels.
      L’Église, si elle administre ses biens pour les fins que lui ordonne la charité, n’a que les moyens spirituels, et ils sont puissants, pour diriger les hommes, souverains compris, vers leur but suprême. Sa sagesse peut et doit conseiller les Princes, elle ne peut se substituer à eux dans leur action. tout en restant maîtresse dans son domaine.
      Alors que l’autorité temporelle constate (enfin ?) que l’immigration désordonnée menace l’équilibre de la société, le pape ni aucun autre n’a le droit de la contraindre à l’accepter d’autant qu’au même moment, il décourage l’esprit missionnaire qui seul règlerait la situation ! L’intrusion du Vatican dans la sphère politique des nations est inacceptable et ne peut que se retourner contre la survie de celui-ci. Heureusement, le triomphe de ses ennemis ne sera pas, cependant les troubles à supporter seront lourds, eux !

      6 janvier 2017 à 11 h 44 min
  • brennou

    Quand l’Église ne respecte pas l’autorité temporelle que le Christ lui-même a instaurée, elle se met en faute.

    Curieusement d’ex-colonisés avouent avoir mieux vécu sous la férule de leurs colonisateurs que depuis avoir réalisé leur “indépendance” !

    Ah, “Lumière” que de… bêtises on commet en ton nom ! ! !

    5 janvier 2017 à 21 h 20 min
  • Kikou

    Si j’ai bien compris certains estiment “qu’en tant que Chrétiens on ne peut que suivre le Pape”… Je ne peux alors que répondre qu’en tant que Chrétiens, d’autres ne peuvent à l’évidence suivre ce même Pape, car ils sont dotés de simple “bon sens”… Oui, vous savez, ce “bon sens” qui fait défaut à ceux qui n’ont pas encore compris (ils comprendront hélas mais un peu tard !) qu’à être trop bon ils sont trop cons… Il n’est en effet pas interdit aux Chrétiens de réfléchir et décider en leur âme et conscience de leur survie. L’Eglise fait une grave erreur à diviser les Chrétiens par des actes et paroles contraires au simple bon sens. Elle fait le jeu de “l’ennemi” qui rigole bien sous cape (ou sous burqa !) de cet évangélisme béat.

    6 janvier 2017 à 8 h 37 min
Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services