Haut

Débat Zemmour/Belattar (Vidéo)

Débat Zemmour/Belattar (Vidéo)

Invité sur LCI pour commenter l’actualité et la marche contre l’antisémitisme, Éric Zemmour avait provoqué le départ de Yassine Belattar, chroniqueur de la chaîne, le 19 février dernier. Indigné que l’on donne tribune au polémiste, l’humoriste avait rompu son contrat. Et voilà qu’un mois après les deux se retrouvent sur un plateau pour débattre. Étonnant. Plus étonnant encore, Belattar explique sur CNews, théâtre de ce duel, que la condamnation de Zemmour pour provocation à la haine raciale l’a disqualifié et que l’on ne devrait plus l’inviter. Pourtant, il a accepté de débattre « une dernière fois ». Pascal Praud, arbitre pris plusieurs fois à partie, a eu fort à faire.

 


Brûlant débat entre Zemmour et Belattar : Zemmour mène 18 à 2 sur le thème Qu’est-ce qu’être français aujourd’hui ?

Débat fort long, 1h17, mais intéressant, bien que sans surprise. Zemmour a fait du Zemmour, Belattar du Belattar, interrompant, faisant perdre le fil, s’esclaffant, relativisant le poids de l’islam, niant éhontément les choses… Bref, un bateleur musulman face à un authentique amoureux de la France, face à un authentique Français.

« Yacine Belattar, c’est de l’ironie, je ne sais pas si vous savez ce que c’est… »

Voilà un beau coup de patte donné par notre Eric National à « l’humoriste » à qui Eric Zemmour vient de dire qu’il ne ferait rire que sa maman.. Tout cela pour, d’emblée, rappeler que Belattar n’est pas un humoriste mais quelqu’un de beaucoup plus important, d’abord il se dit l’ami du Président de la République, ensuite il est l’incarnation de la stratégie de la takki-ya, l’incarnation rigolarde de la takki-ya,  la version comique de Tariq Ramadan, celui qui fait un spectacle devant le CCIf, un ami de Rokhaya Diallo.

Zemmour :  Vous êtes un faux comique et un vrai militant.

Un peu plus tard, grand éclat de rire, Belattar ne sait pas que la rue est un lieu public…  » Pas de problème pour le voile des femmes, à partir du moment où elles ne se voilent pas dans les lieux publics« . Zemmour réagit, et Belattar découvre que la rue est un lieu public. Authentique. A ne pas manquer, c’est aux alentours de la minute 22.

C’est énorme. Et c’est ce type qui nous fait des grands discours sur le droit des femmes de porter le voile…  Zemmour a dû lui faire la démonstration de ce qui pose problème avec les vêtements islamiques, qui sont opposés à la liberté individuelle et qui sont des éléments de conquête islamique. On ne peut pas parler de liberté individuelle dans un système, c’est-à-dire l’islam, qui le nie. Ernest Renan disait : l’islam est la pire chaîne qu’on ait mise aux pieds de l’humanité.

Et ce faux-cul de Belattar de dire que son problème n’est pas ce qui se passe dans les pays musulmans mais ce qui se passe dans son pays, la France… Niant que la France est effectivement en train de devenir un pays musulman. Ah ! Takki-ya quand tu nous tiens…

Quant à la mauvaise foi… Prétendant que Zemmour ne peut pas savoir qu’il y a 70 pour cent des musulmans en prison, statistiques ethniques interdites, bien que Zemmour s’appuie sur un rapport parlementaire, il finit par reconnaître qu’il a raison mais « bah ! c’est de la petite délinquance » ! Pour lui, dealer, ce n’est pas bien grave… »Il  y a bien plus de Blancs qui tuent leurs voisins et les cachent dans leurs jardins ».

Argument de Belattar : il n’ y a pas de tribunaux islamiques, on ne coupe pas la main des voleurs dans les quartiers, donc la France n’est pas islamisée. Il n’y a pas de frontières pour entrer en territoire islamisé… Et il reconnaît en passant qu’il a des potes des Mureaux qui volent…

Zemmour : vous savez ce que dit Boualem Sansal ? « Ces quartiers sont des républiques islamiques en herbe ».

Belattar : Sansal n’est pas recevable car il est fondamentalement contre l’islam.

Zemmour : c’est ça votre problème ; pour vous ceux qui critiquent l’islam de l’intérieur ont un problème.

Ce que vous dites existe déjà en Angleterre.

Belattar : je ne suis pas anglais. Est-ce qu’il y a des polices de la charia en France ?

Zemmour : oui des polices factices mais elles existent . Dans d’innombrables quartiers, il y a des gens qui font la police pendant le ramadan, il y a des gens qui sont menacés parce qu’ils veulent manger ou boire dans la journée

Zemmour décrit alors ce qui se passe dans les banlieues d’où Juifs et chrétiens sont chassés et il donne de nombreux exemples.

Au lieu de répnodre, Belattar accuse Zemmour d’être responsable en partie de la tuerie de Christchurch !

Belattar :Vous avez fait tuer 50 personnes  et il ajoute, sans vergogne,  que la liberté d’expression ne doit pas mener à la liberté d’agression.

Et tout le reste de l’émission est du même tabac. Pas touche à mon islam, mais on a le droit d’attaquer Zemmour, Renaud Camus… et même de les accuser d’avoir tué 50 personnes en Nouvelle Zélande !

Christine Tasin – Riposte laïque

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services