Haut

Pour le CSA, Jean-Pierre Pernaud aime trop la France et les Français! (Vidéo)

Pour le CSA, Jean-Pierre Pernaud aime trop la France et les Français! (Vidéo)

Grand amoureux des terroirs et des traditions françaises, le très populaire Jean-Pierre Pernaut s’est retrouvé dans le viseur du gendarme du PAF et vient d’être rappelé à l’ordre par le CSA pour avoir prononcé une vérité interdite.

En novembre dernier, dans son journal télévisé de 13 heures, entre un reportage sur les maraudes des bénévoles de la Croix-Rouge à Limoges pour venir en aide aux SDF et un autre sur l’ouverture d’un centre d’accueil de migrants Porte de la Chapelle à Paris, le journaliste avait déclaré ceci : « Voilà, plus de place pour les sans-abri, mais en même temps les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France. »

Le chœur des vierges bien pensantes s’était aussitôt mis en branle dénonçant un « raccourci malheureux », une « transition nauséabonde », « Pernaut dérive en mode FN », « Pernaut démission après son dérapage » etc. Marion Maréchal-Le Pen avait été la première à lui apporter son soutien sur twitter : « Les soldats du politiquement correct se trouvent une nouvelle cible et attaquent violemment Jean-Pierre Pernaut : il a osé dire une vérité ! »

Quatre mois après, le CSA vient d’émettre un rappel à l’ordre officiel estimant que la formulation du présentateur était « de nature à sous-entendre que les migrants seraient privilégiés par les autorités publiques par rapport aux personnes sans domicile fixe » et que ces propos pouvaient « encourager un comportement discriminatoire ». TF1 a été prié de le surveiller…

Plusieurs personnalités politiques sont montées au créneau pour défendre le journaliste. Florian Philippot : « Le CSA regrette que Jean-Pierre Pernaut ait dit la même chose que la Cour des comptes donc… Bref, qu’il ait fait son boulot. » Gilbert Collard : « Un journaliste conforme doit taire la vérité. » Damien Philippot (ancien directeur adjoint de l’IFOP, membre de l’équipe de campagne de Marine Le Pen et frère aîné de Florian Philippot) : « Le CSA s’attaque à Pernaut pour une phrase de bon sens mais laisse BFMacron faire sa propagande tous les jours sans rien dire. » Mais aussi Nadine Morano : « Un journaliste qui fait bien son travail, décrit la réalité » et Nicolas Dupont-Aignan : « Que le CSA assure son rôle démocratique, pas de police de la pensée ! »

Rappelons qu’à la barre du 13 heures de TF1 depuis près de trente ans, Jean-Pierre Pernaut a d’abord la reconnaissance d’un public qui adore ses préférences et ses coups de gueule. Il présente le JT le plus regardé de France, avec en moyenne cinq à six millions de téléspectateurs chaque jour, c’est-à-dire plus du double de France 2.

Caroline Parmentier – présent

Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services