Le crépuscule de l’Occident ( Vidéo)

Après son essai remarqué sur “La chute de l’empire occidental”, Olivier Piacentini trace son sillon en publiant “Le crépuscule de l’occident”. L’auteur analyse les racines du déclin de nos sociétés européennes. Il les fait remonter à la mise en place de la politique keynésienne dès 1932 avec le New Deal. Avec cette politique économique, “l’occident a été placé sous morphine” et a donné naissance à une société de consommateur hédoniste et relativiste incapable de s’opposer correctement à l’islamisme radical.

Partager