Les coulisses du métro de Moscou

Le métro de Moscou est l’un des plus grands et des plus beaux du monde. Ce moyen de transport est vital pour la capitale russe, surtout aux heures de pointe.

Lorsqu’il s’agit du moyen de transport le plus grand du monde, il est clair que les travaux techniques sont inévitables et jouent un rôle primordial dans son bon fonctionnement. Le métropolitain moscovite transporte chaque jour près de 7 millions de passagers. Afin de garantir un confort maximal, tous les wagons ont été récemment équipés d’un réseau Wi-Fi gratuit.

 En outre, pour que ce moyen de transport soit toujours en état de marche sans jours de repos et de pauses, tous les éléments doivent être contrôlés sans discontinuer afin de procéder à des réparations voire des remplacements. Pour se faire une meilleure idée de ce processus et dévoiler l’envers du travail du métropolitain de Moscou, un correspondant de Sputnik a eu la chance de visiter la plus ancienne ligne du métro de Moscou : la ligne 1 (ou rouge) appelée Sokolnitcheskaïa. Elle a été ouverte en 1935 et est considérée comme l’une des plus belles du métropolitain moscovite.

Pour les travaux de vérification, la partie centrale de la ligne a été totalement fermée 26 heures durant. Presque 1 300 collaborateurs ont participé à cette opération, arpentant 11 km de voies ferrées et remplaçant prêt de 1000 éléments. Les escalateurs sont aussi un élément-clé de ce système de transport, et certains sont d’une longueur impressionnante: par exemple, les escalateurs de la station « Park Pobedy » sont les plus longs de tous avec leurs 130 mètres. La station-même se situe à 84 m de profondeur, ce qui en fait la plus profonde du métro de Moscou.

En raison des énormes flux de passagers, les escalateurs sont régulièrement contrôlés et réparés si nécessaire. D’après l’ingénieur en chef, les escalateurs de dernière génération sont beaucoup plus sécurisés et consomment jusqu’à 40 % d’énergie en moins. Le métro de Moscou est composé de douze lignes d’une longueur totale de 327,5 km desservant 196 stations.

Source

 

Partager

1 commentaire

  1. arbousier

    La RATP a conservé le charme de l’inauguration pour l’exposition universelle de 1900; c’est ainsi qu’il existe UNE seule ligne automatisée en 2017, ce qui enrichit l’exposition. Quant à l’organisation du travail, elle n’a pas changé depuis l’origine, c’est ce que nous appelons le respect des traditions. La France est le Pays du bien vivre…..la course au “modernisme” n’est pas pour nous.
    En surface, il est vrai qu’il y a parfois des erreurs de casting pour la circulation, veuillez nous en excuser.

Commentaires fermés