Le coq français pour résister au halal (vidéo)

Alain de Peretti est président de l’association Vigilance Halal. Chaque année, il dresse un constat accablant de la situation sanitaire lors de la tenue de la fête musulmane l’Aïd El Kebir. Selon lui, chaque édition est une nouvelle occasion pour l’Etat de faillir à son impératif de laïcité en multipliant la tolérance à l’égard des manquements à la loi… voire même en participant financièrement à certaines installations pour faciliter les choses. Des choix qui engendrent alors des coûts payés par les contribuables. Insistant aussi sur les failles de la traçabilité de la viande halal, Alain de Peretti entend  mettre à l’honneur les bouchers de tradition française qui refusent l’égorgement des animaux sans étourdissement préalable. Pour ce faire, l’association met peu à peu en place un label : le coq français.

Partager

1 commentaire

  1. broquin

    Pauvre France! Avec tous nos politicards bobos gauchos , nous sommes à la merci de cet islam criminel ; ces gens qui les laissent tout faire méritent d’être jugés pour trahison!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *