Haut

Conversations avec M. Poutine d’Oliver Stone affole les médias! (Vidéo)

Conversations avec M. Poutine d’Oliver Stone affole les médias! (Vidéo)

Interviewant le Président russe Vladimir Poutine, le réalisateur américain Oliver Stone lui a posé une question sur une éventuelle envie d’être tsar. Sans hésiter, Poutine lui a répondu qu’il était important pour quelqu’un en responsabilité de «savoir gérer ses pouvoirs».

Au cours d’une conversation avec le chef d’État russe, le réalisateur américain Oliver Stone lui a posé la question fatidique, qui hante de nombreux esprits à travers le monde, portant sur sa prétendue envie de devenir tsar. M. Poutine n’a pas hésité avant de lui répondre.

« La question est qu’il faut savoir gérer ses pouvoirs et bien les gérer », a expliqué le Président.

Oliver Stone avait annoncé en novembre 2014 vouloir faire un film sur Poutine et l’interviewer. Cette série d’interviews a été réalisée sur deux ans, incluant des épisodes récents avec des questions concernant Donald Trump.Le documentaire d’Oliver Stone The Putin Interviews sera divisé en quatre épisodes et diffusé du 12 au 15 juin sur la chaîne câblée américaine Showtime qui appartient à l’un des plus grands groupes américains des médias, CBS et depuis le 26 juin  sur FR3 en France.

L’Obs crie au scandale et les autres  médias de propagande étouffent de rage car Stone n’a pas montré un Poutine très bête et très méchant!

C’est ainsi que Marianne titre:  “Conversations avec M. Poutine” sur France 3 : Oliver Stone, l’idiot utile de Vladimir Poutine”

Puis poursuit: ” A défaut de réaliser une véritable interview du président russe, dans ses “Conversations avec M. Poutine” diffusées à partir de ce lundi 26 juin sur France 3, le cinéaste américain Oliver Stone en dresse un portrait hollywoodien. Mais tout sauf historique.

 Alléchés par une publicité pour le moins abusive, comparant les « Conversations avec M. Poutine » du cinéaste américain Oliver Stone*, aux ultra-célèbres interviews de Richard Nixon par Sir David Frost en 1977, les téléspectateurs risquent d’être déçus. Rien, en effet, ne permet de comparer les deux exercices ! Rappelons que Nixon se livrait à une véritable confession sur le scandale de Watergate, trois ans après sa démission de la Maison-Blanche, cuisiné par le journaliste britannique. Rien de tel durant ces quatre heures d’interviews de Poutine, issues de 12 entretiens réalisés ces deux dernières années. Présentées comme une série télévisée avec un générique digne d’un James Bond, elles montrent un Poutine à l’aise et souriant, blagueur voire cabotin, exposant sa vision du monde en esquivant les – rares – questions qui fâchent. Sans que Stone insiste ou relance le moins du monde. N’est pas journaliste qui veut !”
Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services