Connaissez-vous les baskets-titre de transport? (Vidéo)

Des centaines de jeunes Berlinois ont fait la queue toute la nuit sur le trottoir. Pas pour un acheter un nouveau modèle de smartphone ni une place de concert, mais pour mettre la main sur une paire de baskets.

Vendues 180 euros, elle intègre sur la languette un abonnement annuel aux transports en commun de la capitale allemande. Une bonne affaire quand on sait qu’un ticket à l’année coûte au moins 761 euros.

Seule condition : avoir les chaussures aux pieds quand on voyage, en cas de contrôle.

« Ça fait 20 heures que je suis là à attendre », explique un jeune. « S’ils les ont à ma pointure, je veux les porter pour avoir le pass annuel. Et s’ils n’ont pas ma taille, alors je les revendrai. »

Car sur internet, certains n’hésitent pas à mettre en vente leurs « chaussures-billets ». Les prix dépassent parfois les 1 100 euros. Ce n’est donc pas tant l’abonnement à coût très réduit qui intéresse les acheteurs mais les chaussures elles-mêmes, du fait de leur grande rareté.

« Il n’y en a que 500 », souligne Marc Leuschner, gérant de magasin. « Elles sont numérotées individuellement. C’est très important pour les collectionneurs parce qu’ils peuvent prouver que c’est une édition limitée. Sur la languette, vous voyez le numéro individuel : année 2018, numéro 366 sur 500. »

Partager