Comment le Macronix peut-il s’en sortir? (Vidéo)

Alexandre Benalla, trois policiers, haut gradés, soupçonnés de lui avoir transmis des images de vidéo-surveillance filmées au moment des faits ainsi qu’un nervis de LaREM, Vincent Crase, ont été mis en examen. Les jeunes gens molestés vont être entendus par la justice. Mieux vaut tard que jamais.

Le gestion de l’affaire dite Benalla peut sembler effarante voire suicidaire. En fait, cette affaire Macron ne procède que de l’arrogance infantile et de la suffisance puérile  Elyséenne partout décriée et qui ont fait plonger le Macronix dans les sondages, puisque qualifié de “pas humble”.

Manu ne peut fuir à Brégençon pour inaugurer la somptueuse piscine hors sol que vous venez de lui offrir car il a quelques déplacements à effectuer cette semaine. Il lui faut aller se montrer en Espagne et au Portugal mais auparavant, il doit se rendre sur une étape du Tour de France… Il n’empêche que le Scandale est là avec sa cohorte de détails ahurissants qui rappelle “le bon vieux temps” de la milice.

Son si cher petit Benalla avait tous les droits et surtout, tous les passe-droits, faute d’avoir pu en faire un sous-préfet, encore quelques trimestres et il remplaçait Collomb.

Macronix peut faire sauter Patrick Strozda, son chef de cabinet, deux mois avant sa retraite et inciter Gérard à prendre enfin la sienne mais ça ne devrait pas suffire.

Ce serait aussi fort opportun de se débarrasser en même temps du préfet et du Secrétaire général de l’Elysée  qui a manqué  à ses responsabilités en ne dénonçant pas les méfaits de Benalla au procureur de la République, selon l’article 40 du code de procédure pénale. De plus,  Alexis Kohler est visé par une plainte pour “prise illégale d’intérêt”, “trafic d’influence” et “corruption passive” déposée le 1er juin au parquet national financier par l’association Anticor, dont on est d’ailleurs sans nouvelle…

Après le mutisme, le communiqué à l’AFP du copain du copain!

Vraiment le service de com de l’Elysée fait dans le coup de génie! Saluons la performance. Donc tout à coup, huit semaines plus tard, après quatre jours de mutisme, Macronix daigne nous faire savoir qu’il juge les faits “inacceptables”! Certes, sous pression et très tardivement (le 23 juillet, vers minuit…), Macron reconnaît «des dysfonctionnements” à l’Élysée», via on ne sait qui, qui a parlé à l’AFP… ce n’est toujours pas très sérieux, indigne, lâche et ridicule. Accuser des collaborateurs d’avoir mal géré le dossier, alors que tout procède de lui, signifie qu’il veut faire sauter des têtes pour se dédouaner.

Sachez le, bande de minables, sa Suffisance vous  “parlera quand il le jugera utile”… affichant ainsi  à nouveau son mépris de la populace des sans rien, mais pas sans fric puisque vous le salariez et réglez tous ses luxueux caprices….

(Cependant, on ignore toujours qui paye les chapeaux en cheveux véritablement vrais de Macronella.)

Alerte!

Pour tenter de redevenir le maître des horloges, notre ridicule “monarque républicain” voyoucrate n’a plus qu’une solution: faire diversion, afin de détourner les yeux et les esprits des Français vers d’autres ailleurs.

Il lui faut trouver un gros truc, un truc fédérateur et sidérant: embrasements des banlieues ou gros attentat* voire suivre le judicieux  conseil de Charles Pasqua ” quand on est emmerdé dans une affaire, il faut susciter une autre affaire, et si nécessaire, une autre affaire dans l’affaire de l’affaire, jusqu’à ce que personne n’y comprenne plus rien”.

Et comme il vient à nouveau de le démontrer, le Macronix est capable de tout et de n’importe quoi…

Wait and see!

Edmond Furax

 

  • Nombre de dangereux islamistes vont sortir de prison sous peu  et Manu vient d’inviter 50 Casques Blancs à s’installer en France..;;

 

 

Benalla habilité Secret défense depuis juin 2017.

 

Benalla allait-il bientôt être nommé The superflic de l’Elysée?

Partager