Haut

C’est à cause de son “côté pirate-aventurier-explorateur” que Pénicaud massacre le code du Travail?

C’est à cause de son “côté pirate-aventurier-explorateur” que Pénicaud massacre le code du Travail?

“J’’ai eu très tôt un côté pirate-aventurier-explorateur. J’avais envie d’arpenter le monde, comme mes ancêtres – des corsaires génois qui ne craignaient pas les grands vents. Ils s’appelaient Alegre. Partis de Gênes, en Italie, ils ont fondé la ville de Porto Alegre, où se déroule le Forum social mondial. Toute mon enfance, j’ai joué indifféremment à la poupée, au cow-boy, à Zorro.”

 

Muriel Pénicaud – Le Figaro Madame

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services