Caniba (Bande-annonce)

Aujourd’hui âgé de 69 ans, le Japonais Issei Sagawa avait défrayé la chronique en France en 1981 pour avoir tué et mangé une jeune étudiante néerlandaise à Paris. Il fait l’objet du documentaire “Caniba” qui sort mercredi 22 août, réalisé par les anthropologues français Verena Paravel et Lucien Castaing-Taylor.(…)

Dans ce film, le cadet feuillette pour la première fois le manga consacré au meurtre de Renée que Issei Sagawa a lui-même dessiné. Également filmé en plans serrés, Jun Sagawa commente les images dominées par le rouge et le bleu, en lit certains passages à voix haute, qu’il ponctue d’appréciations à l’adresse de son frère. “Tout ça est incroyablement réel, je ne peux pas le supporter, c’est de la merde !”, souligne Jun d’un rire nerveux. “C’est une erreur que ça existe aux yeux du monde !”.

Mais à son tour, il révèle à son frère et aux réalisateurs son troublant “hobby”: la pratique quotidienne et secrète de la scarification de son bras droit à l’aide de fils barbelés et de lames de couteaux. “Mon bras est mon organe sexuel”, explique Jun, liant le cannibalisme d’Issei à sa propre déviance : “On a ça en commun avec mon frère.”

Source

Partager