Haut

Brigitte exagère-t-elle demande le Corriere della sera? (Vidéo)

Brigitte exagère-t-elle demande le Corriere della sera? (Vidéo)


Comparant les tenues vestimentaires de Melania Trump et Brigitte Macron, dans un article intitulé “Brigitte che si scopre (troppo?) e Melania che si copre” (Brigitte qui se découvre (trop?) et Melania qui se couvre), le célèbre journal italien s’étonne du port constant de robes très courtes,  évoquant  l’inconvenance de Brigitte Macron lors de l’hommage rendue à Simone Veil, arborant une mini robe noire et assise de façon quasi indécente (vidéo 0’54), “al limite della decenza”, à tel point que l’on en parlerait régulièrement dans la presse people italienne, “finito regolarmente sui giornali di gossip”.

Lors de l’hommage rendu à simone Veil, unanimement élogieuse, la presse féminine française titrait: “Avec sa robe, elle rend hommage à Simone Veil, “Brigitte Macron très digne toute noir aux obsèques”, Brigitte Macron habillée de noir: une femme en deuil”, etc.

 

 

                                                                                                             Tribune présidentielle, le 14 juillet 2017.

Brigitte che si scopre (troppo?) e Melania che si copre

Melania e Brigitte, Brigitte e Melania. Due stili diversissimi, una che si copre, Trump, l’altra che si scopre, (troppo?), Macron. La first lady francese e quella americana stanno catalizzando l’attenzione su se stesse (rubando spesso la scena ai consorti potenti) in un ping pong immaginario. A colpi di stile, dimostrando che la moda non è affatto una cosa ininfluente. «Brigitte esagera?» è il nuovo dibattito nei salotti estivi, soprattutto dopo che la première dame si è presentata al funerale del politico francese, nonché sopravvissuto all’Olocausto, Simone Veil, in minigonna e calza nera, con accavallamento di gamba al limite della decenza (finito regolarmente sui giornali di gossip). L’ex modella Melania, al contrario, lavora su se stessa studiando da Jackie O, compostezza e orli adeguati. Punta, semmai, a enfatizzare braccia, busto, le parti del corpo consentite dall’ufficialità. Ma la 64enne Brigitte, con snobismo francese, va per la sua strada. Sa che il confronto con l’ex modella 47enne sarebbe perso in partenza. Lei non è alta quasi un metro e ottanta. E, si sa, le gonne lunghe non donano alle piccole. Se poi la tua parte migliore sono le gambe, perché non metterle in mostra? Sotto, nella foto, eccole a confronto a Parigi in occasione della visita di Stato di Donald Trump.

Corriere della sera

Delit D'images
6 Commentaires
  • Goupille

    “On l’app’lait cuisses de mouche, fleur de banlieue”…
    Pierre Perret, Gloire de la Gôch bêlante

    15 juillet 2017 à 12 h 32 min
  • ranguin

    Elle refuse son âge ?
    Son corps le lui rappelle tous les jours.

    15 juillet 2017 à 14 h 03 min
  • JOSEPHINE

    Elle aura beau se fringuer chez Vuitton, ce qu’elle choisit est le reflet de son âme. Aucune élégance, aucune CLASSE !

    Les filles de chez Madame Claude avaient plus fière allure…

    15 juillet 2017 à 16 h 11 min
  • genau

    L’originalité frôle la sottise, comme les jupes courtes frôlent la petite culotte.

    15 juillet 2017 à 16 h 42 min
  • Le Bol Jean

    C’est ce que l’on appelle désormais la “Macron-jupe”, compromis entre ‘mini’, ‘micro et ‘micron”.

    Pas une question d’âge, juste de charisme. Quand on a un profil squelettique, il faut éviter de mettre ses jambes en lumière.
    Une mini, micro jupe sur un derrière pommelé et des cuisses musclées et fuselées, cela est appétissant. Un brouillis d’os à moelle, sous de la viande décharnée, par contre, n’inspire pas.

    15 juillet 2017 à 23 h 00 min
  • Brach Jeanine

    Au genou ce serait bien plus élégant. On ne joue plus les minettes à son âge et surtout en tant qu’épouse du Président de la République. Je ne comprends pas que ceux qui l’habillent ne la
    conseillent pas mieux. Melania Trump était, elle, très “classe” mais taille mannequin oblige et la Maison Dior est ce que l’on fait de mieux. Dommage, car elle fait du tort à son mari.
    Mme Chirac qui n’ est pas très grande, s’habillait “au genou” et c’était très bien.

    16 juillet 2017 à 2 h 32 min
Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services