Tu bois du light! T’es foutu! (Vidéo)

Elles prennent toujours plus de place dans nos supermarchés : les boissons “light”. Leur promesse ? Autant de plaisir que les boissons sucrées, les inconvénients sur la santé en moins. Mais de plus en plus d’études scientifiques les pointent du doigt : boire light ne serait pas si inoffensif que ça pour le corps humain.

Problème : la plupart de ces études ne font que suspecter le danger de ces boissons… mais n’offrent aucune preuve concrète de cette dangerosité. Pour y voir plus clair, disséquons avec Albert la plus récente de ces études (publiée en avril 2017) et expliquons ce qu’il faudrait faire pour aller au-delà de la simple suspicion. Pour le fun, regardons aussi comment Internet a réceptionné l’étude…

Lien vers l’étude en question : http://stroke.ahajournals.org/content…

Quelques exemples de comment Internet a réceptionné cette étude (le couloir de la honte) :
https://www.lebonbon.fr/paris/news/la…
https://www.pourquoidocteur.fr/Articl…
http://www.medisite.fr/a-la-une-soda-…
http://www.nicematin.com/sante/vous-n…

Un des rares sites à NE PAS s’être empressé d’extrapoler l’étude en la conclusion la plus “buzzable” :
http://fr.newsmonkey.be/article/17350

La désinformation sur Internet est un sujet fascinant. La chaine Hygiène Mentale y a consacré une vidéo tout à fait passionnante : https://www.youtube.com/watch?v=ZxSTX…

Comment expliquer la corrélation en 01:12 ? C’est la même explication que pour notre vidéo consacrée à la corrélation entre prix Nobel et consommation de chocolat (lien : https://www.youtube.com/watch?v=aOX0p…)

Lorsqu’un pays est riche/développé, les grandes marques comme Ikea s’y installent. Par ailleurs, ces pays consacrent pas mal de moyens à l’éducation et à la recherche, ce qui se traduit évidemment par plus de prix Nobel. Le lien (ou la corrélation) observé est juste une *conséquence* du niveau de développement. Dans cet exemple, les statisticiens diront que le niveau de développement est un facteur *confondant*.

Source des données pour le graphique en 01:12 : http://www.uclep.be/wp-content/upload…
(merci à Pierre Maurage, l’auteur, pour son aide !)
Nous avons volontairement retiré deux pays dans notre graphique : Irlande et Angleterre. Ikea est moins implanté dans ces pays. Aucune idée de pourquoi, Nathan a donc décidé de les supprimer pour que le message principal derrière notre graphique (à savoir, il y a une corrélation) passe le mieux possible.

Et la corrélation en 01:24 ? Même si certains qui lisent trop la presse ont l’impression que vivre dans ce monde n’a jamais été aussi difficile, les statistiques sont très claires : jamais dans l’histoire de l’humanité nous n’avons été aussi bien lotis (bien sûr, tout n’est pas parfait et il y a encore beaucoup de place pour améliorer notre situation collective)
L’espérance de vie à travers tous les pays de la planète n’a jamais été aussi élevée (et continue d’augmenter), de même que notre confort matériel. Ce développement humain toujours plus grand a toutefois des conséquences : rejet massif de CO2 dans l’atmosphère (où il s’accumule depuis des décennies) et tendance à ne plus assez bouger et à manger de la nourriture trop riche (maintenant disponible à bas prix à chaque coin de rue). La corrélation entre CO2 et surpoids est juste la conséquence du développement humain très élevé. Dans cet exemple, les statisticiens diront que le développement humain est le facteur confondant.

Source des données : pour le surpoids sur la planète, nous avons utilisé les données de la World Health Organization, http://apps.who.int/gho/data/view.mai…. Veuillez noter que les chiffres sont donnés pour les hommes et les femmes. Nous avons simplement fait, pour chaque année, la moyenne de la proportion d’hommes en surpoids avec la proportion de femmes en surpoids.
Pour le CO2 sur la planète, nous avons utilisé les données de la National Oceanic and Atmospheric Administration : ftp://aftp.cmdl.noaa.gov/products/trends/co2/co2_annmean_mlo.txt

Partager