Benalla “n’était pas seulement observateur, il était acteur” (Vidéo)

Comme d’habitude, Nicolas Dupont-Aignan pose les bonnes questions et s’interroge quant à l’inaction de Macron et ses causes…


Le profil d’Alexandre Benalla commence à se dessiner, peu à peu. L’homme qui était responsable de la sécurité d’Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle a été formellement identifié sur une vidéo le montrant frapper violemment un manifestant le 1er mai dernier, alors qu’il devait seulement être “en observation” auprès des forces de l’ordre.

(…)
Proche de la Ligue de défense judiciaire des musulmans
Selon nos informations, Benalla a entretenu des relations avec l’avocat Karim Achoui, radié du barreau de Paris, notamment pour manquements déontologiques. Alexandre Benalla a-t-il assuré la sécurité d’Achoui ? D’après plusieurs sources, l’avocat controversé a sollicité par l’intermédiaire d’un confrère les services d’Alexandre Benalla en 2013.

Le premier venait de créer la ligue de défense judiciaire des musulmans (LDJM), qui selon ses statuts se donnait pour objet de “défendre judiciairement les individus victimes de discriminations fondées sur leur appartenance supposée ou réelle à la religion de l’islam et leurs convictions religieuses”.

“Il n’a jamais été mon garde du corps”
A cette époque, Karim Achoui avait fait l’objet de menaces de mort. Mais l’intéressé réfute toute protection de Benalla : “Il n’a jamais été mon garde du corps. Nous nous sommes fréquentés pendant deux ans. Il était très sensible à la cause musulmane et à la ligue de défense judiciaire des musulmans”, affirme l’avocat connu pour avoir défendu des grandes figures du banditisme et  inscrit aujourd’hui au barreau d’Alger.

M6

Partager