Basilique Notre-Dame d’Orcival (Vidéo)

■ La basilique Notre-Dame fait partie des cinq églises romanes de Basse-Auvergne dites “majeures”, avec la basilique Notre-Dame-du-Port à Clermont-Ferrand, l’église Saint-Austremoine d’Issoire, l’église de Saint-Nectaire et l’église Notre-Dame de Saint-Saturnin. Les premiers repères historiques concernant Orcival remontent bien avant le XIIème siècle. L’histoire date de 878, avec l’apport de reliques de la Vierge, venues de Pont-l’Abbé. Inévitablement, cette présence engendre un pèlerinage, qui devient de plus en plus important. A l’époque et jusqu’en 1243, les terres appartiennent aux comtes, puis aux Dauphins d’Auvergne. C’est dans ce contexte qu’au XIIème siècle, Orcival accueille un prieuré de la Chaise-Dieu, pour gérer l’administration des terres de l’abbaye. Les comtes d’Auvergne, associés notamment à l’évêque de Clermont, bâtissent alors une église. En 1166, elle est partiellement donnée à l’abbaye de la Chaise-Dieu par le comte Guillaume VII et son vassal Mathieu.

Partager