Haut

Aware Migrants

Aware Migrants

« Aware Migrants », migrants conscients en français, est le nom de la campagne lancée par le gouvernement italien et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) pour prévenir les candidats à l’immigration des dangers du voyage vers l’Europe. Cette campagne s’appuie sur les témoignages de migrants rescapés qui racontent les souffrances qu’ils ont endurées. (…)

Pour ne pas revivre le traumatisme, les migrants racontent rarement à leurs proches restés au pays les souffrances qu’ils ont endurées. Ainsi, pour lever le voile sur la réalité des conditions du voyage et dissuader ceux qui seraient encore tentés de rejoindre l’Europe, ces témoignages vont être diffusés sur les réseaux sociaux, à la télévision et à la radio, dans une quinzaine de pays d’Afrique de l’Ouest et du Nord.

Le nombre de migrants arrivant sur les côtes italiennes ne faiblit pas depuis deux ans. Ces six derniers mois, 70 930 sont arrivés en Italie, a annoncé, samedi 2 juillet, le ministère italien de l’Intérieur. La plupart des nouveaux arrivants viennent d’Afrique de l’Ouest ou bien de la Corne de l’Afrique.

Des milliers de personnes arrivent encore au large des côtes italiennes. Rien que la semaine dernière, plus de 10 000 personnes ont été secourues par les garde-côtes. Ces migrants étaient à la dérive dans des canots pneumatiques au large de la Libye.(…)

Et si on s’intéresse à la provenance de ces personnes, on remarque que presque toutes viennent d’Afrique sub-saharienne. En majorité, elles viennent de l’Afrique de l’Ouest, notamment de Gambie, Côte d’Ivoire, Guinée, Sénégal ou encore Mali. Un grand nombre vient aussi du Nigeria et de l’Erythrée.

D’après les chiffres du gouvernement italien, parmi tous ces nouveaux migrants recensés, plus de 8 500 sont mineurs et ces jeunes ont fait la traversée seuls. La seule différence par rapport aux années précédentes, c’est que les migrants restent en Italie. Peu d’entre eux poursuivent leur route vers le nord de l’Europe à cause des mesures restrictives prises par les pays européens.

Depuis 2014, plus de 10 000 migrants sont morts en Méditerranée en essayant de venir en Europe dont plus de 2 800, depuis le début de cette année 2016, a indiqué, début juin, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Source

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services