Haut

Aucune poursuite contre Nick Conrad, le le rappeur qui disait “bais** la France”

Aucune poursuite contre Nick Conrad, le le rappeur qui disait “bais** la France”

Nick Conrad, à l’origine de plusieurs titres insultant “les Blancs” ou “l’Hexagone”, ne sera pas poursuivi pour le titre “Doux Pays”, dans lequel il revendiquait de “bais** la France jusqu’à l’agonie”.
Une condamnation avec sursis, un classement sans suite… Depuis que ses œuvres lui valent d’être inquiété par la justice, Nick Conrad s’en tire bien. En atteste cette information de LCI, ce lundi 18 novembre : le rappeur ne sera pas poursuivi pour son morceau Doux Pays, dans lequel il assurait « bais*r la France ».

D’après les informations de la chaîne d’informations, l’enquête ouverte et confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), a été classée sans suite en octobre. Conséquemment, aucune poursuite pénale n’a été engagée contre ce Camerounais d’origine, âgé de 35 ans. « J’ai bais* la France jusqu’à l’agonie », « Cet Hexagone, j’enc*le sa grand-mère », y disait-il notamment.

Source

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services