Au camping à l’année (Vidéo)

Du printemps à l’hiver, Stéphane Mercurio filme la vie quotidienne d’un camping et brosse le portrait tendre d’une communauté insolite et solidaire, mêlant saisonniers et permanents. Un petit camping de Rhône-Alpes, comme il en existe des centaines : quelques cabanons, des caravanes, les apéritifs, les méchouis et les soirées dansantes. Retraités et jeunes actifs s’y côtoient, échangent autour d’une pétanque, d’un café servi chaud au coin bistrot du “village”. Collectivement, c’est un camping sans histoire.

Mais à mieux y regarder, chacun est arrivé ici pour une raison précise. Certains par choix, d’autres forcés par la crise du travail et du logement. Chaleur réconfortante Avec pudeur, la réalisatrice Stéphane Mercurio filme le quotidien de quelques habitants et fait émerger leurs trajectoires personnelles, toujours émouvantes : des retraités qui échappent à la solitude de leur appartement, un homme qui a vécu plusieurs semaines dans sa voiture, une femme qui a sauté le pas et s’installe définitivement dans son “p’tit paradis” après des années de galère…

Partager