Haut

Des armes américaines, allemandes et bulgares retrouvées à Alep!

Des armes américaines, allemandes et bulgares retrouvées à Alep!

Alors que le déminage de la ville syrienne d’Alep se poursuit, les experts russes ont découvert des quantités impressionnantes de munitions de fabrication étrangère, notamment américaine, allemande et bulgare.

Le Centre pour la réconciliation des parties belligérantes en Syrie a annoncé le mercredi 28 décembre que l’opération de déminage menée à Alep depuis trois semaines par des sapeurs russes a permis le nettoyage de 966 hectares dans la deuxième ville du pays récemment libérée par l’armée syrienne.

Dans la ville et autour d’Alep, 2 149 bâtiments, dont 44 écoles, 38 mosquées, 10 installations médicales, ainsi que d’autres infrastructures civiles vitales ont été déminés et sont désormais considérés des lieux surs et sans danger. Selon le Centre pour la réconciliation, les sapeurs russes ont également déminé 350 km de routes dans la région d’Alep.

Après la découverte de charniers de civils torturés dans les territoires précédemment occupés par les rebelles, la zone d’Alep-Est, les opérations de déminage se poursuivent. La partie orientale de la ville d’Alep a en effet été piégée à l’aide d’explosifs et de mines, parfois placés dans des jouets d’enfants par les groupes terroristes qui occupaient la ville.

Les unités russes de déminage ont trouvé et désamorcé 14 700 objets dangereux, dont 6 700 engins explosifs improvisés. De très nombreuses munitions ont été découvertes dans les dépôts abandonnés par les divers groupes terroristes lors de leur fuite d’Alep. Les sapeurs russes ont ainsi découvert des quantités impressionnantes de munitions, parmi lesquelles des obus de mortier, des obus de lance-roquettes multiples, des grenades à main, des lance-roquettes.

Surtout, des munitions de fabrication américaine, allemande et bulgare ont également été découvertes par les sapeurs russes lors du déminage de la ville syrienne, a annoncé Ivan Gromov, commandant d’un groupe de déminage du ministère russe de la Défense .

«On y trouve des munitions pour des armes d’infanterie de gros calibre, et cela va jusqu’aux roquettes de type Grad. Les munitions sont de fabrication américaine, allemande et bulgare», a précisé Ivan Gromov auprès de Ruptly, l’agence vidéo de RT.

Des soldats américains utilisant un missile Stinger Autorisation US pour livrer des armes sol-air aux rebelles «modérés» : un «acte hostile» pour Moscou
Des images de l’opération de déminage, publiées par le ministère russe de la Défense, montrent par ailleurs des caisses pleines de munitions diverses. Certaines de ces caisses portent l’inscription en anglais «Produced in Yugoslavia by Ordnance Corps United States Army». L’Ordnance Corps est une branche très importante de l’armée américaine. Sa mission principale est de fournir des armes et des munitions aux soldats américains.

Source

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services