Haut

Arégonde, sarcophage n°49 (Vidéo)

Arégonde, sarcophage n°49 (Vidéo)

En 1959, l’archéologue Michel Fleury (1923-2002) avait mis au jour dans la crypte de la basilique Saint-Denis le sarcophage encore inviolé de la reine mérovingienne Arégonde. Dans ce sarcophage, qui portait le numéro 49, se trouvaient quelques éléments du squelette, plusieurs bijoux et des restes de vêtements d’apparat. Une grande partie du mobilier funéraire fut exposé au musée du Louvre dès 1981.

Après les fouilles, les restes de ce squelette et certains des bijoux avaient été entreposés dans les bureaux où travaillait Michel Fleury et dans les laboratoires de la Commission du Vieux Paris puis oubliés. Considérés comme perdus pendant des décennies, ils ont finalement été redécouverts en 2003 dans une armoire destinée à la décharge. Ces éléments archéologiques et biologiques ont été soumis à de nombreuses analyses et ont permis notamment de réévaluer la date du décès de la célèbre reine.

Troisième épouse de Clotaire 1er (511-561), mère de Chilpéric 1er (né vers 534 et roi de 561 à 584), la reine Arégonde était la belle-fille de Clovis et l’arrière-grand-mère du roi Dagobert. Elle fut la première reine de France inhumée dans la basilique royale de Saint-Denis.

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services