Haut

ADP/ Pourquoi le gouvernement a-t-il bloqué l’accès au décompte des signatures ?

ADP/ Pourquoi le gouvernement a-t-il bloqué l’accès au décompte des signatures ?

Accessible pendant quelques jours, une fonctionnalité de comptage des soutiens à la loi référendaire sur la privatisation d’ADP a été bloquée par le gouvernement, qui a déclaré avoir confié «au Conseil constitutionnel et à lui seul» le décompte.

A peine une semaine après la découverte d’une faille informatique offrant aux internautes un accès simplifié au compteur des signatures recueillies en faveur de la mise en place d’un référendum sur la privatisation du groupe Aéroports de Paris (ADP), le gouvernement a décidé ce 26 juin de rendre inaccessible la page en question.

Contacté par la plateforme de «fact-checking» Checknews de Libération, le ministère de l’Intérieur a en effet déclaré avoir confié «au Conseil constitutionnel et à lui seul» le décompte des soutiens, expliquant ne pas avoir prévu «que les électeurs et de manière générale [les] citoyens, y aient accès, raison pour laquelle le ministère de l’Intérieur est intervenu pour que cette page n’apparaisse plus».

La disparition de cet accès simplifié au compteur ne semble pas avoir découragé Checknews qui s’efforce de comptabiliser le nombre de soutiens depuis la mise en ligne du recueil des signatures. De fait, la plateforme de fact-checking a affirmé qu’elle reprendrait les techniques de comptage plus laborieuses auxquelles elle recourait avant d’avoir accès au compteur désormais indisponible.

La disparition de la page n’a pas tardé à faire réagir les internautes, parmi lesquels le compte de l’association d’étudiants Critique de la Raison européenne qui, faisant référence au gouvernement dans un tweet, s’est interrogé : «Quelle plus belle preuve de son imposture démocratique pouvait-il offrir aux yeux de tous ? Preuve supplémentaire que ce référendum les terrifie.»

Le dernier décompte en date faisait état de 378 477 soutiens, le 25 juin.

Source

Delit D'images
1Commentaire
  • Bemba Doucouré

    La censure au secours de la volonté exprimée !… Quelle classe ce gouvernement ! Et dire qu’il existe encore des citoyens qui gobent tout ce que “l’équipe infernale” tente de nous faire avaler… Triste période qui nous mène tout droit à la catastrophe. Mais il y en aura toujours pour nous convaincre que c’est “pour notre bien”.

    28 juin 2019 à 11 h 31 min
Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services