Haut

A Hongkong, des manifestants sont soignés dans des cliniques secrètes (Vidéo)

A Hongkong, des manifestants sont soignés dans des cliniques secrètes (Vidéo)

Alors que le mouvement de protestation dure depuis juin 2019, certains manifestants de Hongkong se tournent vers des systèmes de soins alternatifs pour se soigner, et échapper à la surveillance policière jugée pro-Pékin. D’abord pris en charge par des soigneurs bénévoles qui accompagnent la plupart des manifestations, certaines personnes se rendent ensuite dans des cliniques clandestines tenues par des praticiens.

Ces derniers évoquent les douleurs et la fatigue provoquées par les affrontements avec les forces de l’ordre mais également de nombreux cas d’intoxication au gaz lacrymogène. Et si des manifestants évitent les hôpitaux publics et les cliniques privées, c’est par crainte de s’y faire arrêter. Plusieurs médecins et infirmières dénoncent d’ailleurs les délations ou les arrestations d’opposants au sein même de centres de soins.

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services