Haut

À Dharamsala, les Tibétains en exil s’interrogent sur l’après dalaï-lama (Vidéo)

À Dharamsala, les Tibétains en exil s’interrogent sur l’après dalaï-lama (Vidéo)

En 1959, les forces armées chinoises réprimaient dans le sang la rébellion du peuple tibétain et prenait le contrôle du Tibet. Leur chef spirituel, le dalaï-lama, trouva refuge en Inde, à Dharamsala, de l’autre côté de l’Himalaya. Des dizaines de milliers de Tibétains le suivirent dans son exil… Soixante ans plus tard, ils témoignent de leurs blessures, de leur volonté de retrouver la paix, et de leur amertume de voir leurs rangs se réduire.

Aujourd’hui, les Tibétains seraient environ 90 000 à vivre sur le sous-continent indien. Leur quartier général : Dharamsala, une ville située au nord du pays. C’est ici que se trouve le siège de l’administration centrale tibétaine en exil, ainsi que la résidence du chef spirituel des Tibétains, le dalaï-lama, aujourd’hui âgé de 84 ans…

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services