50 infractions autour de l’affaire Benalla: que fait la justice? (Vidéo)

Régis de Castelnau, avocat.  livre son analyse sur l’affaire Benalla et ses derniers soubresauts. Le 11 septembre, l’ancien chargé de mission d’Emmanuel Macron a finalement accepté, «contraint», de se rendre devant la commission d’enquête sénatoriale, en insultant le Sénat, les sénateurs et Philippe Bas, président de la commisn d’enquête. Il n’y pas que Macron et ses sbires qui se permettent tout t n’importe quoi!

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *