3 citoyens interrogent la Haute autorité pour la transparence de la vie publique quant aux revenus de Macron!

3 citoyens interrogent la Haute autorité pour la transparence de la vie publique quant aux revenus de Macron!

                                                                                                                           Haute Autorité pour la transparence de la vie publique

98-102 rue de Richelieu – CS 80202

75082 Paris Cedex 02

 

14 février 2017

 

Madame la Présidente,

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) que vous présidez est une autorité administrative indépendante (AAI) chargée d’une mission de service public : promouvoir la probité et l’exemplarité des responsables publics.

Selon votre site Internet : « Tout citoyen peut adresser à la Haute Autorité des observations sur les déclarations. »

C’est en tant que citoyens que nous avons l’honneur de porter à votre connaissance nos observations quant à la déclaration de revenus et de patrimoine faite par M. Emmanuel MACRON le 24 octobre 2014 (voir PJ), suite à sa nomination comme ministre de l’Économie le 26 août 2014.

Il en ressort que :

1 Ses revenus 2010-2013 ont été de 3 010 996 €

À savoir :

a/ Des salaires à hauteur de 1 022 583 €

356 095 € de salaires en 2010 (Rothschild)

403 557 € de salaires en 2011 (Rothschild)

100 811 € de rémunération 2012 (présidence de la République)

162 120 € de rémunération 2013 (présidence de la République)

b/ Des « bénéfices industriels et commerciaux » à hauteur de 1 426 831 €

706 310 € de bénéfices industriels et commerciaux en 2011 (Rothschild)

720 521 € de bénéfices industriels et commerciaux en 2012 (Rothschild)

c/ Des revenus de capitaux mobiliers à hauteur de 561 582 €

291 286 € de revenus de capitaux mobiliers en 2011

270 296 € de revenus de capitaux mobiliers en 2012

Total des revenus : 3 010 996 €

  1. Sa fortune déclarée en 2014, lorsqu’il fut nommé ministre, était de 156 160,43 €

À savoir :

a/ Des liquidités à hauteur de 195 097,75

86 344,84 € pour un contrat d’assurance-vie souscrit le 25/04/2011

53 192,19 € sur son compte courant au Crédit Mutuel, le seul déclaré

52 467,85 € placés dans un PEA

3 092,62 € sur son compte d’associé chez Rothschild

b/ Des investissements à hauteur de + 1 015 330 €

20,92 € pour 1 action Lagardère

74 309,70 € de valeurs en Bourse et placements divers

935 000 € (valeur estimée pour son appartement acquis en juin 2007 au prix de 890 000 €)

6 000 € (valeur estimée pour sa voiture achetée en 2005)

c / Des dettes à hauteur de – 1 054 267,32 €

– 295 689,79 € restant dû sur prêt du Crédit Mutuel pour travaux résidence secondaire

-–558 577,53 € restant dû sur prêt du Crédit Mutuel pour achat résidence secondaire

– 200 000 € restant dû sur un prêt particulier sur dix ans obtenu en 2007 (550 000 €) et remboursable (55 000 € / an)

Fortune nette totale : 156 160,43 €

Observations / Questions :

Nous nous interrogeons dès lors sur la sincérité du patrimoine déclaré.

En effet :

a/ Comment peut-il se faire que, avec des revenus supérieurs à 3 000 000 € en 2010-2013, la fortune déclarée par M. Macron en 2014 n’ait été que de 156 160,43 € ?

b/ Comment peut-il se faire que M. Macron n’ait eu en 2014 que 53 192,19 € sur son compte courant alors que plus de 3 000 000 € y avaient été crédités durant les trois années précédentes ?

 

Et où est passée la différence, sachant que, sur la période 2010-2013, M. Macron n’a pas utilisé ses liquidités pour investir substantiellement dans l’immobilier ou en Bourse, ni pour rembourser ses emprunts, à l’exception de son emprunt privé remboursé à hauteur de 220 000 € (4 x 55 000 €) ?

 

c/ Enfin, où est passé le portefeuille lui ayant permis de toucher 561 582 € de revenus mobiliers en 2011-2012, car il n’apparaît pas dans sa déclaration de patrimoine ? À noter que, pour pouvoir générer de tels revenus, il se devait d’être au moins de 3 000 000 € (sur la base d’une rentabilité moyenne de 10 %) ?

 

Et si son portefeuille a été liquidé en 2012, juste avant que M. Macron n’arrive à l’Élysée, où est alors passé le produit de la vente, puisqu’il n’est manifestement pas arrivé sur son compte courant, le seul déclaré ?

 

Il nous serait agréable que vous nous fassiez savoir si nos interrogations sont ou non fondées, sachant qu’« omettre de déclarer une partie substantielle de son patrimoine ou en fournir une évaluation mensongère est un délit pénal ».

 

Dans l’attente des réponses que vous voudrez bien apporter à nos interrogations, nous vous prions d’agréer, Madame la Présidente, l’expression de notre profond respect.

 

Paul Mumbach 

Candidat des maires en colère à la présidentielle                                           

Maire de Dannemarie  (68), Président des maires ruraux du Haut-Rhin

25 rue de Cernay, 68210 Dannemarie / Mail: paul.mumbach@dannemarie.fr

 

Jean-Philippe Allenbach

Président du Mouvement Franche-Comté 

3 Place du 8 septembre, 25000 Besançon / Mail: pfed.allen@gmail.com

 

Serge Grass

Président de l’Union Civique des Contribuables Citoyens (U3C)

77 Grande rue, 25360 Nancray / Mail: sg44@free.fr

 

 

 

Partager

8 commentaires

  1. Victoire de Tourtour

    Bizarre bizarre! Le pauvre chéri vit de la retraite de sa femme, et, n’ayant plus de toit, loue un (modeste, cela va sans dire) appartement dans le 7e arrondissement .Il a beau être islamolâtre, il n’est pas allé crécher à la Goutte d’Or, quand même !

  2. Un grand naïf

    J’en ai assez de toutes ces tentatives pour essayer de nuire aux candidats à la Présidentielle. Comme par hasard ??? ce sont les candidats du centre ou de la droite qui sont visés !… Que les sources des journalistes soient protégées, d’accord mais à condition que la source les ait obtenus de façon légale (par ex sans violation du secret de l’instruction ou du secret professionnel). Je voudrais donc savoir qui est derrière ces attaques….un peu de courage, que les sources avancent à visage découvert. J’aimerais choisir mon bulletin de vote en toute connaissance de cause.
    D’autre part, puisqu’il s’agit de patrimoines, je trouve anormal que Benoit Hamond ne divulgue pas le patrimone et les revenus de sa compagne. La distinction entre marriage et pacs me semble dans ce cas abusif.

  3. J'aime pas les macarons

    Le scandale absolu c’est surtout que ce Monsieur, ministre de l’économie, tout de même, se pense tellement au dessus des lois et protege par les agents du trésor qui contrôlent ces déclarations et qui étaient à l’époque sous ces ordres, n’a même pas vérifié lui meme cette déclarations avant de la signer…. incapable de faire des économies et incapable d’additionner quelques chiffres, bien pour un ministre de l’économie !

  4. Manuelli

    il est effectivement étrange qu’après de tels gains en si peu de temps, il n’en reste pas une trace plus importante dans l’ensemble de son patrimoine! il est également curieux que ce personnage qui nous dit vouloir réduire le chômage, n’ait pas plus investi en action ou toute autre forme dans le domaine économique ou industriel.

    1. Perulli Pierre

      Il y a peut-être une petite explication…..L”effacement”des revenus apparaît juste en 2016…nous sommes à un un an de la campagne pour l’élection présidentielle, il convenait donc “d’effacer” les traces pour ne pas risquer une enquête par ces messieurs de Bercy (bien qu’il y ait ses entrées…). Le gros financeur de Mr Macron se trouve être un certain M. Drahi (SFR / Altice Media / BFM TV….) qui est redevable à Macron de certaines facilités pour des OPA sur des Sté, ce monsieur vit principalement en Suisse et au Luxembourg….Il y a fort à parier que ce même pourvoyeur de fonds lui sert de caisse noire …et que les fonds sont partis en Suisse ou au Luxembourg ….
      Ci dessous une copie d’un article du Monde :

      Les dessous de la campagne médiatique de Mr MACRON, intéressant….
      Article extrait du Monde 4 octobre 2016
      Mr Patrick Drahi, polytechnicien, est un Grand Financier, d’origine franco-marocaine. Il vit en Suisse et sa holding ALTICE est au Luxembourg. Depuis quelques années il intervient dans le domaine des Télécommunications en France, avec le rachat de SFR à Vivendi notamment . Homme peu scrupuleux, sur-endetté, néanmoins à la tête d’une fortune de 14 milliards dit-on. Il a racheté en France Next Radio propriétaire de BFM TV en 2015. Et il a fusionné l’ensemble appelé ALTICE MEDIA avec le concours de Bernard Mourad, ancien Banquier d’affaires de MORGAN Stanley, qu’il vient de déléguer chez Emmanuel MACRON comme Conseiller spécial chargé du financement de sa campagne. Par ailleurs les hebdomadaires l’EXPRESS et LIBERATION font partie de son Groupe ALTICE.

      Il n’a pas hésité à licencier des milliers de salariés chez SFR et à L’EXPRESS où son homme de confiance le journaliste Christophe BARBIER Directeur de la Rédaction a été attaqué par les syndicats et démissionné de la Direction du journal dont il reste le porte-parole sur les chaînes de télé en faveur de Mr MACRON.
      Les observateurs commencent à constater que BFM TV et l’EXPRESS font campagne pour Mr MACRON avec un matraquage journalier en sa faveur !!!

      En réalité Mr MACRON a rendu un service inestimable à DRAHI quand il était ministre de l’Economie et des Finances à Bercy.
      En 2014 DRAHI est en concurrence avec BOUYGUES TELECOM pour racheter SFR. Montebourg Ministre de l’Economie et des Finances avant d’être débarqué du gouvernement s’oppose au rachat de SFR par DRAHI estimant qu’il doit se mettre en règle fiscalement avec la France alors que sa Holding ALTICE est au Luxembourg, qu’il vit en Suisse et qu’il a la nationalité israélienne. Dès son arrivée à Bercy le 28 octobre 2014 son successeur Mr MACRON nouveau ministre de l’Economie et des Finances, signe le décret en faveur de DRAHI l’autorisant à racheter SFR et déboute BOUYGUES Télécom. .
      > > La campagne de MACRON est désormais soutenue puissamment par un Groupe MEDIAS de télévision et journaux sans compter des ramifications avec l’ institut de sondage dirigé par Jean Daniel LEVY, INTERACTIVE qui publie des sondages en connivence sur MACRON.
      >
      Il est temps que le voile se déchire et se lève sur le candidat de la « modernité » qui abuse le bon peuple en se faisant passer pour un candidat anti système!! On peut parier que l’offensive de la gauche contre lui, avec VALLS en tête se déclenchera bientôt vers la fin janvier après la Primaire, à moins que la Grande Finance internationale, ne soit “en marche » pour propulser Mr MACRON à la Présidence de la République et obtenir ainsi au plus haut sommet de l’Etat un soutien Inconditionnel de la petite mascotte, son dévoué serviteur .
      Après Fr. Hollande : « mon ennemi c’est la Finance », nous avons désormais à Gauche, Mr Macron : « mon amie c’est la Finance » .

      Les électeurs auraient bien tort de lui faire confiance !

Commentaires fermés