13 députés n’ont pas fourni leurs déclarations d’intérêts ou de patrimoine! (Vidéo)

 Les députés entrés à l’Assemblée en juin dernier devaient communiquer ses informations à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique avant le 21 août dernier.

C’est désormais devenu l’un des rituels républicains depuis que les lois sur la Transparence de la vie publique qui ont suivi l’affaire Cahuzac en 2013 requièrent des députés qu’ils rendent public leurs intérêts et leur patrimoine. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a communiqué, ce jeudi, les déclarations d’intérêts des élus entrés au parlement en juin dernier. Et l’instance dénonce 13 déclarations manquantes ainsi que des «carences» dans d’autres. «494 députés ont déposé dans le délai légal et à ce jour, 13 députés n’ont pas déposé au moins l’une des deux déclarations», a fait savoir par communiqué la Haute Autorité, avant d’annoncer que le bureau de l’Assemblée nationale est saisi de ces cas.
Parmi les élus accusés de n’avoir pas communiqué leurs déclarations, on trouve la majorité très bien représentée, comme l’a constaté l’AFP: Alexandre Freschi, Jean-Claude Leclabart, Julien Borowczyk, Sophie Errante, candidate malheureuse à la présidence du palais Bourbon, comptent parmi les élus épinglés. Au sein de la France insoumise, Bénédicte Taurine est également visée, de même que la «constructive» Béatrice Descamps. L’AFP indique que l’identité de 7 autres élus reste à déterminer.

Partager

2 commentaires

Commentaires fermés