Le Roux a fait bosser ses filles à l’assemblée dès l’âge de 15 ans: un père indigne? (Vidéo)

Download PDF

Le talent n’attend pas le nombre des années, a-t-on coutume de dire. Mais dans le cas des enfants de Bruno Le Roux, le talent est précoce. Quotidien révèle ce lundi 20 mars que l’actuel ministre de l’Intérieur a fait embaucher ses deux filles comme assistantes parlementaires alors qu’elles étaient mineures lorsqu’il était député de Seine-Saint-Denis.

“Et alors ?” pourrait répondre le premier flic de France. Interrogé par Quotidien, Bruno Le Roux confirme bien que ses deux filles ont été embauchées comme assistantes parlementaires. Pour le ministre de l’Intérieur, il s’agissait d’un “boulot d’été”. (…)

Un “boulot d’été” qui s’est répété plusieurs fois. Car comme le précise Quotidien, les deux filles de Bruno Le Roux ont cumulé chacune 14 et 10 CDD, des contrats censés avoir été effectués durant leurs vacances scolaires entre 2009 et 2016. L’aînée effectue par exemple son premier contrat alors qu’elle a 15 ans et est élève de seconde. Elle a également été embauchée comme assistante de juin à septembre 2013 alors qu’elle était en stage chez Yves Rocher, à Tournai, en Belgique, à la même période.

La benjamine a également été embauchée entre avril et mai 2015 alors qu’elle était en cours de classe préparatoire.

Source

Lors du début de l’affaire Fillon, le fraîchement nommé ministre de l’Intérieur, n’avait pourtant pas hésité à critiquer les emplois familiaux à l’Assemblée. Sur RTL, il assurait: «Cela peut bien entendu prêter à confusion, cela peut prêter à suspicion. (…) Je rappelle que les parlementaires rémunèrent leurs collaborateurs avec une enveloppe, c’est eux-mêmes qui fixent le montant à l’intérieur de cette enveloppe». Ajoutant: «C’est plus clair qu’il n’y ait pas de conjoint qui travaillent avec les députés». Ton tranchant mais propos prudents lorsqu’avec le recul, on réalise que Bruno Le Roux évoquait certes «les conjoints» mais ne prenait en aucun cas position sur l’emploi d’enfants…
«C’est à celui qui est mis en cause de dire la réalité des choses (…) sur quelque chose qui forcément apparaît très, très grave aux Français s’il n’y avait pas la réalité d’un véritable travail», ajoutait l’ancien président du groupe socialiste à l’Assemblée.

Partager

3 commentaires

  1. Kikou

    On se fout une nouvelle fois de nous en nous sortant un parfait “présumé innocent” pour éloigner le “danger judicaire” qui plane sur Macron…

    Bruno Leroux n’est qu’un fusible destiné à sauter. C’est un “sacrifié volontaire” sur l’autel de la stratégie Macron. Une sorte d’écran de fumée lancé par la stratégie Macron qui entend bien éviter que les “ennuis judiciaires” de Macron ne s’étendent dans les médias !

    On met ainsi un fusible volontaire en place en lui promettant de le sortir de là sans trop de dégâts, avec une “contrepartie”… Mais une contrepartie qui ne sera versée que si Macron est élu !

    Il est donc à prévoir une intensification des attaques anti-Fillon les prochains jours, et une “globalisation” les “affaires” Macron et Leroux… Afin “d’oublier” quelque peu celles de Macron : les projecteurs de l’actualité “doivent” se concentrer sur Leroux ! Et hop, le tour est joué : le bon peuple gardera à l’esprit les fautes de Leroux, et et les médias se chargeront de focaliser le bon peuple sur les seuls ennuis de Fillon et Leroux… C’est la diversion !

    Bruno Leroux joue ainsi le rôle qu’on lui a assigné car il sait qu’il ne risque rien : démissionner maintenant du gouvernement ne rimerait à rien. Il lui suffit donc de faire le dos rond en attendant que Macron lui renvoie l’ascenseur dès qu’il sera aux commandes… Ce qui n’est pas gagné !

  2. BROQUIN

    Encore un membre du “gouvernement exemplaire ” de flamby ! Décidément , ils sont tous pourris , ces socialos! Bien de la lignée de mitterrand qui , en plus d’avoir envoyé les CRS contre les travailleurs , a collaboré avec les allemends pendant la guerre 39/45! Pas un pour relever l’autre!

  3. Artois76

    D ‘accord avec Kikou.
    Et Broquin ok , des donneurs de leçons ces socialos,
    Et je pense qui Flamby dans la droite ligne de Mitterrand a un cabinet secret. Mitterrand trop peu de place pour écrire ses fredaines, les écoutes téléphoniques, sa fille cachée élevée sur le compte des Français, son faux attentat de l ‘observatoire trop je vous dis, mais la pale copie, copie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.