1 commentaire

  1. brennou

    Ne confondons pas : 12 jours après la naissance du Christ, l’Église célèbre Sa présentation au mondes des « gentils » (les non-juifs représentés par les « Mages »). Elle rappelle en même temps son baptême, qui assume sa condition humaine, et le miracle de Cana, manifestation de ses pouvoirs divins. Les temps de célébration sont fonction des circonstances mais le 6 janvier est, lui, lié au 25 décembre, date traditionnellement choisie par l’Église et que la découverte du calendrier des « tours de garde » des prêtres du Temple de Jérusalem (Zacharie, en l’occurrence) dans les grottes de Qumram permet de justifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.