15 commentaires

    1. Galy Roquefort Daniel

      Comme quoi la gauche est bien pourrie…..et quand j’entends à ce jour Emmanuel Macron parler…je remonte cinq ans en arrière et je crois entendre Hollande…Ce que j’aimerais savoir :

      Où Monsieur Emmanuel MACRON va prendre l’Argent pour financer ce qu’il avance ? Comme Hollande… sur de nouveaux impôts et Taxes….Bravo les Français ne vous plaignez pas ..Nous sommes dans la M….et on va s’enfoncer encore plus….

      Ces Socialistes mentent avec un sourire de Vérité….

  1. ARNAUD

    Ça me va mais ça m’irait mieux si c’était argumenté. Je veux bien que ces personnes (que je ne porte pas dans mon cœur) aient bidonné leurs CV mais où pourrait-on avoir les documents qui le prouvent ?
    Merci d’avance.

  2. Vick George

    on ne peut pas prouver l’existence de ce qui n’existe pas, donc on ne peut pas produire des diplômes (ou leur copie) si ceux-ci n’ont pas été passés

  3. Quilichini marc

    C’est marrant ils sont tous les mêmes…des qu’on fait remarquer les mensonges, les bassesses, les turpitudes des Socialistes, il n est qui s’insurgent contre Cela en disant que ce n’est que mensonges et discredits….!
    Eux ils ne cessent de balancer des mensonges sur les gens de droite auxquels ils voient les pailles dans leurs yeux Mais ne voient les poutres qu’ils ont dans les leurs….
    Allez votons bien pour nous débarrasser de la crasse…..!

  4. MCHER

    Mon avis, c’est que ce n’est pas le diplôme qui fait la qualité d’un dirigeant, d’un manager ou d’un politique – ou d’un homme tout simplement. Faudrait voir les gens de droite ; ce doit être du même tabac, c’est tout simplement humain !
    Ce mensonge n’est pas grave en soit, et je le trouve même utile; Il montre combien la pression exercée par les mafias de hauts diplômés est énorme. Sauf dans les dommaines de sciences pures, un diplôme n’est en rien attaché à la valeur d’une personne. Alors, si tout le monde affirme avoir un haut diplôme, que cela soit vrai ou non, c’est plutôt positif : cela force à juger sur d’autres critères comme la valeur de la personne !

    1. Manin

      Vous êtes bien indulgent avec les gens de gauche Un diplôme truqué c’est un mensonge alors pourquoi ne le relèverait on pas alors que l’on est si pointilleux avec ceux de droite? C’est vrai que les diplômes ne font pas la valeur d’un homme , j’ai même connu des’ cons instruits’, comme disait un ami de mon père. Cependant en ce qui vous concerne il faudra quand même prendre des cours de rattrapage en orthographe.

  5. CARMONA

    http://www.orientation-education.com/article/les-diplomes-des-ministres-du-gouvernement-valls

    Ils sont 16 ministres, huit hommes et huit femmes, à former le nouveau gouvernement dirigé par Manuel Valls. Mais quelles études ont-ils suivies ? Orientations a mené son enquête et vous dévoile les diplômes de chaque ministre.
    Les diplômés de grandes écoles

    Les énarques
    Laurent Fabius : le ministre des Affaires étrangères et du Développement international a été élève du lycée Janson-de-Sailly, puis étudiant en Hypokhâgne et à l’Ecole Normale Supérieure (ENS), avant d’être reçu premier au concours de l’agrégation. Il intègre parallèlement l’IEP de Paris, puis devient élève de l’ENA, dans la promotion François Rabelais (1971-1973).
    Michel Sapin : le ministre des Finances et des Comptes publics est passé par le prestigieux lycée parisien Henri IV. Il est licencié ès-lettres, ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure, et diplômé de l’ENA, promotion Voltaire (1978-1980) comme François Hollande et… Ségolène Royal.
    Ségolène Royal : la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie a obtenu une licence de sciences économiques à Nancy, puis est entrée à Sciences Po Paris, dont elle est sortie diplômée en 1978. Elle a également fait l’ENA, dans la très célèbre promotion Voltaire (Dominique de Villepin, Jean-Pierre Jouyet, Henri de Castries…).
    Les normaliens
    Aurélie Filipetti : la ministre de la Culture et de la Communication est une ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay-Saint-Cloud. Elle est agrégée de lettres classiques.
    Marisol Touraine : la ministre des Affaires sociales est une ancienne élève de l’Ecole Normale supérieure (Sèvre), agrégée de sciences économiques et sociales et diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) de Paris.
    Les diplômés de Sciences Po
    Arnaud Montebourg : le ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique a été étudiant en droit à l’université de Dijon, puis à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, où il a obtenu une licence de droit. Il est également diplômé de l’IEP de Paris, où il tente mais échoue au concours de l’ENA.
    Bernard Cazeneuve : le ministre de l’Intérieur, qui succède à Manuel Valls place Beauvau, est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux. Il a ensuite entamé une carrière de juriste, avant d’intégrer les cabinets ministériels.
    Najat Vallaud-Belkacem : la ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a passé un baccalauréat économique et social au lycée Delambre, à Amiens, avant d’entamer des études de droit à l’université d’Amiens. Elle a ensuite continué ses études à l’IEP de Paris, avant de tenter le concours de l’ENA sans le réussir.
    Les titulaires de l’agrégation ou du CAPES

    Jean-Yves Le Drian : après être passé par hypokhâgne à Quimper, le ministre de la Défense s’inscrit en faculté d’histoire, à Rennes. Il obtient ainsi une agrégation en histoire contemporaine, avant de débuter comme assistant à l’université de Rennes.

  6. PINET CLAUDE

    TOUS ONT EN COMMUN LE FAIT DE N’AVOIR JAMAIS EU A SE FROTTER AUX REALITES DANS UNE ENTREPRISE Quand on voit l’éfficacité de ces “individus” dans le suivi des décisions on est sidéré La dernière les vignettes quantifiant la pollution des véhicules…… voila 9 jours que je l’attends Meme délais pour obtenir le postic à cooler sur une carte_grise pour un changement de résidence dans la meme ville ;…… Allergique à l’informatique ,il me semble que sans frais supplémentaires les 2 opérations auraient facilement pu être couplées!!!!

  7. Clemot

    En fin de compte
    Qui est vraiment capable de diriger notre pays de toutes les promesses faites par tous ces guignols
    Qui a la compétence, l’expérience et la volonté.
    L’affaire Fillon est un peu l’affaire DSK
    Ca a bien arrangé les incapables qui sans cela auraient pris une branlee mémorable. Mais cela mène la France au désastre et à la guerre “civile”.
    Tous des vendus ces Macron et Hamon

  8. Anonyme

    jE ET J4ATTENDS VOS R2PONSES CARN4AI RE9U AUCUNE R2PONSE AUX NOMS QUE JE CONNAIS ET QUI N’ONT PAS ETE CITES ; Je N’EN CITE DONC QU’UN cambadelis prouvant que essaez de nous intoxiquer par omission.

  9. Anonyme

    Tout à fait d’accord :! Tous des menteurs et faux jetons !

    Pauvre FRANCE ! Où allons-nous avec de pareils zozos ?!
    Avons-nous le temps de réagir ? De prouver et démontrer leurs mensonges ?…Espérons- le !…

    Quoi qu’il en soit, je voterai pour la droite …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.